News

Immobilier & bâtiment

Un nouveau challenge

Par LG le 8/02/2017


La vraie force de Daco se trouve dans son atelier

Tondeuses, balayeuses, bennes à ordures, matériel de jardinage: Daco est l’adresse la plus complète du pays pour toute commune, industrie et clientèle privée qui recherche des produits de qualité. Grâce à un modèle de tracteur inédit, fleuron de la marque Kubota, les agriculteurs du pays se tournent désormais également vers l’entreprise quinquagénaire. Les explications de Vincent Epinger, délégué commercial; Jean-Marie Schleich,  responsable technique et Guy Lesch, administrateur délégué.

 

«L’histoire de Daco a débuté en 1965. La société était alors basée du côté de Cessange», raconte Guy Lesch. «A l’époque, elle ciblait des clients privés et des intervenants forestiers avec de petites machines, des tondeuses à gazon, des tronçonneuses,… La gamme a rapidement été élargie avec des tracteurs compacts à destination des communes notamment». L’entreprise s’est si bien développée qu’il lui fallait plus d’espace. Daco a alors déménagé dans ses locaux actuels de la rue de Bitbourg, à Hamm. «Cela fait plus de 30 ans que nous sommes installés ici. Ce spacieux bâtiment de 2.300 m2 abrite notre salle d’exposition, nos bureaux administratifs, notre stock de pièces de rechange de 30.000 références et notre atelier», précise l’administrateur délégué.

Le vaste hall d’exposition présente un large choix de tondeuses, tracteurs et matériel d’entretien d’espaces verts. Plus d’une centaine de références sont ainsi présentées au public. Des vendeurs s’y activent, prêts à offrir un conseil professionnel aux visiteurs. Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, car la vraie force de Daco se trouve dans son atelier. «Nous avons fait le choix d’axer notre stratégie sur notre service après-vente. C’est notre credo et cela plaît à la clientèle car nous effectuons le suivi, l’entretien et le dépannage de toute machine», explique Guy Lesch. Dans cette optique, l’atelier est véritablement le cœur de la société où s’activent la dizaine de techniciens spécialisés dans divers corps de métiers. «Sur un total de 18 personnes qui composent notre personnel! Cela reflète bien l’accent que nous mettons sur ce département après-vente», ajoute Jean-Marie Schleich.

Les clients actuels de Daco sont des acteurs du secteur public, des sociétés privées et des particuliers. «La majorité des communes du pays se fournissent chez nous. Nous sommes aussi le partenaire de différentes administrations étatiques, comme les Ponts et Chaussées, ainsi que de divers prestataires de services tels que les maisons de retraite, les sociétés de nettoyage ou de services hivernaux», explique le responsable technique. Les clients privés ne sont pas en reste; les professionnels comme les jardiniers paysagistes, les horticulteurs ou les gérants de golf collaborent presque exclusivement avec Daco; les particuliers, bricoleurs avertis ou passionnés de jardinage, sont également des clients réguliers.

La gamme de produits proposée par l’entreprise est extrêmement vaste car Daco est importateur et distributeur de nombreuses marques de qualité pour le Grand-Duché. «Les communes sont fidèles aux produits Faun, pour les bennes à ordures ainsi que pour les balayeuses de voirie Ravo et Mathieu par exemple. Elles apprécient aussi les produits Reform-Werke, Noremat et Ladog pour le matériel communal», commente Vincent Epinger.

Mais la marque phare de la société, c’est Kubota. D’origine japonaise, ce constructeur bénéficie d’une solide réputation mondiale.

La collaboration entre Kubota et Daco a d’ailleurs atteint un nouveau palier car la marque de prédilection du distributeur luxembourgeois a lancé un nouveau produit: le tracteur M7001, un engin équipé d’un moteur Kubota de 170 chevaux, pensé pour l’avenir de l’agriculture. Fiable et performant, cette machine est dotée d’une capacité de levage 9.000 kg, pour un poids de jusqu’à 6.800 kg. «Cerise sur le gâteau, le M7001 est produit en Europe, dans la nouvelle fabrique construite par la marque japonaise dans le nord de la France».

Ce nouveau produit touche une nouvelle gamme de clients: les agriculteurs.

«De plus, vu que Kubota a racheté il y a peu le groupe norvégien Kverneland, nous pouvons distribuer un panel très large d’outils à atteler à ce grand tracteur», précise le délégué commercial.

«Daco a acquis une machine de démonstration qui sera bientôt sur les routes pour une tournée de présentation, en collaboration avec Kubota», explique l’administrateur délégué. «Dans ce domaine, nous tendons aussi à offrir plus de souplesse horaire afin de mieux répondre aux besoins des clients. Aussi, Daco investira dans du personnel supplémentaire.

Guy Lesch conclut: «C’est un nouveau challenge pour nous et nous sommes prêts à l’aborder». Bien entendu Daco restera concentré sur son cœur de métier: le communal et les espaces verts, sans pour autant jamais oublier le client privé, dans une volonté de satisfaire un public le plus large possible.

Par LG le 8/02/2017