Immobilier & bâtiment

Une canalisation bouchée, Lamesch peut vous aider

Par LG le 16/02/2017


L’atout principal de Lamesch est de pouvoir proposer une solution quel que soit le problème et quel que soit le type de canalisations

Au Grand-Duché de Luxembourg, Lamesch est bien connu du grand public notamment pour ses activités liées à la gestion des déchets. Même si c’est son cœur de métier, une deuxième activité fait son succès: l’assainissement. Lamesch propose diverses prestations à destination de ses clients. Interview d’Alain Jacob, administrateur directeur général.

 

L’assainissement est un vaste domaine; quel type d’activités proposez-vous exactement?

L’activité principale en assainissement est bien entendu le débouchage et le nettoyage de canalisations. Tout le monde est confronté à ce problème qu’on soit particulier ou professionnel. Nous intervenons aussi bien sur des canalisations d’eaux usées que d’eaux pluviales. Le débouchage se fait par hydrocurage, c’est-à-dire que de l’eau sous haute pression est introduite dans le conduit afin d’évacuer le bouchon.

L’assainissement est un ensemble d’activités complémentaires. Je m’explique, par exemple, si l’on ne parvient pas à déboucher une canalisation, on doit chercher quel est le problème. Pour cela, une inspection via caméra est nécessaire. Après avoir nettoyé la canalisation, une caméra est introduite dans le tronçon afin d’inspecter l’état du conduit. À partir de ce constat, on peut définir la nature du problème et choisir la solution adaptée. Un simple fraisage peut suffire à déboucher la canalisation. En cas de problème plus important ou de canalisations endommagées, une réparation peut être nécessaire. L’atout principal de notre société est de pouvoir proposer une solution quel que soit le problème et quel que soit le type de canalisations.

L’inspection caméra n’est pas uniquement faite en cas de bouchons. De nombreuses communes  et industriels font appel à nos services pour contrôler leurs canalisations et réaliser un bilan. C’est aussi un moyen de prévention.

Nous intervenons également pour des prestations de vidange de fosses septiques, de vidange de séparateurs de graisses et d’hydrocarbures ou encore de vidange ou enlèvement de cuves à fuel.

 

Vous dites que l’inspection caméra est un moyen de prévention, qu’entendez-vous exactement?

Les inspections préventives par caméra sont souvent commandées par les communes et les industriels. Néanmoins, nous proposons dans le cadre de contrat d’entretien pour les résidences, une inspection régulière de leurs canalisations.

En effet, afin d’éviter de mauvaises surprises et des désagréments, ces clients réalisent des états des lieux de leurs canalisations. En général, les installations sont anciennes et avec le temps l’écoulement des eaux peut être ralenti par des branchages, des racines, du calcaire ou autres impuretés qui fragilisent les canalisations et obstruent les conduits. Un bon écoulement des eaux est important pour éviter les inondations. Les communes et les industriels sont attentifs à cette problématique et agissent en amont en contrôlant l’état de leurs canalisations. Pour exemple, en 2016, nous avons inspecté jusqu’à 80 km de canalisations pour une seule commune.

À la suite de ces inspections, nous remettons un rapport écrit qui explique en détail l’état des conduites. Selon le constat, nous proposons alors les solutions qui s’imposent.

Nous disposons de différentes caméras qui nous permettent d’inspecter des canalisations de 80 à 1.500 mm de diamètre. Chacune dispose de technologies différentes permettant d’inspecter en détail tous types de conduits ou encore des zones à risque.

 

La réparation de canalisations est moins connue du public, pourriez-vous nous expliquer cette activité?

La réparation de canalisations s’applique lorsque la canalisation est abimée et donc plus étanche. Pour éviter d’avoir à changer un tronçon entier de canalisations, Lamesch propose de le réparer. Cette technique se réalise sans travaux de tranchée et sans excavation et consiste à mettre en place un chemisage qui réhabilite totalement ou partiellement le réseau depuis l’intérieur à l’aide de gaines. Le chemisage est aussi fiable qu’une conduite d’origine.

Les techniques de réparation diffèrent légèrement selon le type de canalisations. Sur des conduites allant jusque 1.200 mm de diamètre: une gaine en fibre de verre, imprégnée d’une résine thermodurcissante, est insérée dans la conduite à rénover, mise sous pression et durcie par polymérisation aux rayons UV. Nous pouvons réparer jusqu’à 300 m de canalisations en une seule fois. Sur des conduites de 50 à 250 mm de diamètre avec des coudes à angle droit aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’habitation: une gaine textile souple imprégnée de résine est introduite dans la conduite au moyen d’air comprimé et durcie à l’eau chaude.

Cette activité est très complexe. Aussi afin de la rendre plus accessible, un film explicatif est disponible sur notre site Internet lamesch.lu dans la rubrique Assainissement – Réparation de canalisations.

Be Sociable, Share!

Par LG le 16/02/2017