Visite de travail de Jean Asselborn en Ukraine

Par LG le 15/03/2017


Au cours de son déplacement en Ukraine, le ministre Asselborn s’est rendu, à Marioupol dans le Donbass, avec son homologue ukrainien

Sur invitation du ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine, Pavlo Klimkin, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, s’est rendu en Ukraine pour une visite de travail les 13 et 14 mars 2017.

À Kiev, le ministre Asselborn a été reçu par le président de l’Ukraine, Petro Poroshenko, en plus de s’entretenir avec son homologue ukrainien, Pavlo Klimkin. Jean Asselborn a également rencontré le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Stepan Kubkiv, ainsi que des membres de la Verkhovna Rada, le parlement ukrainien.

Les entretiens du ministre Asselborn avec les autorités ukrainiennes avaient vocation à faire le point sur la situation politique en Ukraine ainsi que sur la crise dans l’est du pays et l’état de la mise en œuvre des Accords de Minsk.

“L’Ukraine doit rester une priorité”, a déclaré le ministre Asselborn en réaffirmant qu’”en ce qui concerne le conflit dans le Donbass et l’annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol, le Luxembourg reste inébranlable dans son soutien à l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine et pour la mise en œuvre intégrale des accords de Minsk”. Appelant toutes les parties à redoubler d’efforts  dans la pleine mise en œuvre des accords de Minsk, Jean Asselborn a ensuite fait le point sur le soutien que la communauté internationale doit continuer d’apporter en la matière.

Le ministre Asselborn a félicité le président Porochenko et le gouvernement pour avoir poursuivi avec détermination les réformes dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord d’association avec l’UE, tout en incitant l’Ukraine à poursuivre de manière déterminée sur la voie de l’État de droit. Ensemble, ils ont passé en revue les progrès accomplis au cours de l’année écoulée, le ministre Asselborn insistant notamment sur la nécessité de poursuivre les efforts en matière de réforme judiciaire et de la lutte contre la corruption.

Après avoir fait le point sur les dossiers d’actualité de la politique internationale, les discussions du ministre Asselborn ont permis de se pencher sur  les relations bilatérales entre le Grand-Duché et l’Ukraine. Dans ce contexte, les interlocuteurs ont notamment pu se féliciter de la ratification, au moment même de la visite, par la Verkhovna Rada, de la convention de non-double imposition entre le Luxembourg et l’Ukraine.

Au cours de son déplacement en Ukraine, le ministre Asselborn s’est rendu, à Marioupol dans le Donbass, avec son homologue ukrainien. À l’invitation de Jean Asselborn, l’ambassadeur de l’UE à Kiev s’est également à cette visite de terrain,  pour y rencontrer le gouverneur de Donetsk, le maire de Marioupol, ainsi que les représentants de la mission spéciale d’observation en Ukraine de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Soulignant le rôle important de la mission spéciale de l’OSCE sur le terrain, Jean Asselborn a annoncé une nouvelle contribution financière du Luxembourg au bénéfice de celle-ci, tout en appelant toutes les parties au conflit à garantir un accès complet, libre et sans restriction pour les observateurs sur l’ensemble de zone couverte par le mandat de l’OSCE.

Le ministre a poussé sa visite jusqu’à la ville de Shyrokyne, en zone grise, à environ un kilomètre de la ligne de contact, afin de se rendre compte des destructions sur le terrain. Jean Asselborn s’est également rendu dans la ville de Dnipro pour une visite de l’hôpital de Mechnikova où sont pris en charge les blessés graves, civils et militaires, du conflit.

Face à la situation sur le terrain dans le Donbass, le ministre Asselborn a déploré l’augmentation du niveau des combats dans l’est de l’Ukraine, en exprimant sa solidarité avec la population civile locale qui souffre des conséquences et destructions liées au conflit. Le chef de la diplomatie luxembourgeoise a insisté pour que le cessez-le-feu soit appliqué et respecté immédiatement par toutes les parties.

Rappelant que le Luxembourg a déjà contribué à hauteur de quelque 2 millions d’euros en matière d’assistance humanitaire et technique depuis le début du conflit, le ministre Asselborn a annoncé que le Luxembourg consacrera cette année une aide supplémentaire bilatérale de 500.000 euros, en accordant une attention particulière à la réhabilitation d’infrastructures médicales et à l’encadrement de la jeunesse.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes

(de g. à dr.) Petro Poroshenko; Jean Asselborn © MAEE

 

Be Sociable, Share!

Par LG le 15/03/2017