Économie & finance

#WBMY17 : deux gagnantes pour le prix de l’innovation !

Par LG le 2/05/2017


Ce concours montre la vivacité de l’entreprenariat au féminin au Luxembourg

Fait unique dans l’histoire du Woman Business Manager of the Year, le jury a récompensé lors de la cérémonie de remise du prix de l’Innovation deux finalistes, Alexandra Fernandez-Ramos cofondatrice de Travelsify et Nathalie Dondelinger cofondatrice de Kliber.

 

La soirée de remise du Prix de l’Innovation, point d’orgue du concours Woman Business Manager of the Year, a rassemblé près de 200 personnes jeudi 27 avril route d’Esch au siège de la Banque Internationale à Luxembourg. Cinq projets, et cinq femmes d’exceptions, étaient à l’honneur : Travelsify, porté par Alexandra Fernandez-Ramos, Kliber porté par Nathalie Dondelinger, Supermiro, porté par eLfy Pins, Largowind, porté par Mathilde Argaud et MyScienceWork, porté par Virginie Simon.

 

Le jury, composé d’hommes et de femmes de la BIL, de l’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL), de l’Institut National pour le Développement durable et la Responsabilité sociale des entreprises (INDR), de nyuko et du Technoport, les avaient sélectionnées parmi les 25 dossiers reçus et invitées à présenter leur projet. Face à la qualité des projets finalistes, le jury a décidé exceptionnellement de récompenser deux businesswomen: Alexandra Fernandez-Ramos (Travelsify) et Nathalie Dondelinger (Kliber).

 

Travelsify, start-up fondée en 2016, opère dans le secteur de l’hôtellerie. Son algorithme classe les hôtels du monde entier en se basant sur les commentaires des clients, plutôt que sur les notes. Kliber, lancé en 2015, est une application de recrutement qui permet de mettre en relation employeurs et candidats à travers des vidéos.

 

« L’édition 2017 est un excellent cru. Il n’a pas été facile de départager les cinq projets finalistes, tant ils sont solides, et les femmes qui les portent, talentueuses. Ce concours montre la vivacité de l’entreprenariat au féminin au Luxembourg et va à l’encontre de l’idée reçue que l’univers des entreprises innovantes est un monde d’hommes », a commenté Marcel Leyers, Chief of Corporate and Institutional Banking de la BIL.

 

Nicolas Henckes a conclu la cérémonie en félicitant toutes les participantes au concours et en défendant l’entreprenariat féminin au Luxembourg. Le Secrétaire général de l’UEL a insisté sur le rôle des parents pour donner à leurs enfants, notamment leurs filles, le goût d’entreprendre.

 

Lancé en 2006, le concours Woman Business Manager of the Year met en avant des femmes exceptionnelles dont le talent et l’énergie font bouger l’économie du Luxembourg. Le concours pour le prix prévoit que les projets doivent être innovants, par leur approche ou par leur technologie, et impacter positivement l’économie du Luxembourg, leitmotiv du concours depuis sa création.

 

Be Sociable, Share!

Par LG le 2/05/2017