News

Économie & finance

Denise Voss reconduite à la tête de l’ALFI

Par LG le 11/07/2017


L'ALFI a revu la gouvernance de ses organes internes ainsi que le concept et l'organisation de ses événements

L‘Association luxembourgeoise des fonds d’investissement (ALFI) a réélu Denise Voss pour une nouvelle période de deux ans à la présidence de son conseil d’administration. Denise Voss est membre du conseil d’administration de l’ALFI depuis 2007 et occupait le poste vice-présidente en charge des affaires internationales depuis 2011, avant d’être élue présidente en juin 2015. Denise est Conducting Officer auprès de Franklin Templeton Investments et travaille dans le secteur financier luxembourgeois depuis 1990.

 

Avant l’Assemblée Générale de l’Association qui s’est tenue ce mardi dans les locaux de la Chambre de Commerce, une Assemblée Générale Extraordinaire a adopté une modernisation des statuts de l’Association. Les principales modifications concernent une limitation du nombre de mandats successifs des Administrateurs et une adaptation des principes de calcul des cotisations annuelles des membres.

La promotion du travail en équipe et de la coopération entre les différents organes de l’ALFI, son secrétariat général et ses membres qui unissent leurs efforts dans les quelque 150 commissions techniques et groupes de travail de l’Association continueront de figurer parmi ses priorités pendant les deux années à venir, a déclaré Denise Voss lors de la présentation de son programme à l’Assemblée.

La mise en œuvre de la réglementation, y compris MiFID II, PRIIPS et le règlement sur la protection des données de l’UE, continuera à occuper une grande partie du temps et des ressources de l’industrie dans les années à venir. Dans ce contexte, la contribution aux consultations des organes de l’UE et non communautaires ainsi qu’une communication régulière avec les institutions européennes et le gouvernement luxembourgeois devraient continuer d’être des domaines prioritaires.

Alors que l’industrie des fonds luxembourgeois avance vers les 4.000 milliards d’euros d’actifs sous gestion, de nouvelles structures et des véhicules d’investissement, y compris ceux utilisés pour des actifs non traditionnels, se sont avérés réussis et de nouvelles juridictions comme le Brésil et l’Australie ont ouvert leurs portes à la distribution de fonds luxembourgeois. L’impact de Brexit sur l’industrie des fonds et ses entreprises figurera en tête des préoccupations de l’ALFI au cours des deux prochaines années.

Denise Voss a également souligné l’importance de la gouvernance et du rôle de la société de gestion. «Il est essentiel que l’ALFI continue d’expliquer le modèle de délégation que l’industrie des fonds luxembourgeois a opéré au cours des 30 dernières années depuis l’introduction des OPCVM. Le modèle de délégation continue d’être testé dans de nombreuses industries à travers le monde et, dans le cas des OPCVM, apporte l’expertise de gestionnaires de portefeuille du monde entier aux investisseurs dans plus de 70 pays», a déclaré Denise Voss.

En ce qui concerne les opportunités qui se présentent dans un environnement en évolution rapide, Denise Voss a souligné le rôle croissant de l’industrie de la gestion d’actifs en tant que source de financement de la croissance et de la création d’emplois en Europe dans le contexte de l’union des marchés des capitaux ainsi que la chance, et le besoin, d’utiliser de manière proactive les technologies digitales qui se développent pour améliorer l’efficacité et l’efficience de l’industrie des fonds et de ses entreprises.

La présidente de l’ALFI a également exprimé sa conviction que l’industrie des fonds reconnaît maintenant sa responsabilité de s’engager avec les investisseurs et les distributeurs de fonds en matière d’éducation des investisseurs, essentielle au bien-être financier des individus à l’intérieur et à l’extérieur de l’Europe.

Afin de répondre au mieux aux défis auxquels l’industrie est confrontée, ALFI s’adapte elle-même. À la suite d’un sondage auprès de ses membres, l’Association a revu la gouvernance de ses organes internes ainsi que le concept et l’organisation de ses événements, le premier résultat ayant été la transformation très bien reçue de la Conférence de printemps en ALFI European Asset Management Conference. Enfin, un intranet a été lancé en 2016 afin de faciliter la communication et l’échange avec et entre les membres de l’ALFI.

 

Communiqué par l’ALFI

Par LG le 11/07/2017