News

Recherche & formation

Jugendpakt 2017-2020: des nouveaux engagements pour soutenir les jeunes lors de la transition vers l’âge adulte

Par LG le 13/07/2017


 Le plan d’action national de la jeunesse Jugendpakt 2017-2020 a été adopté par le Conseil de gouvernement le 7 juillet 2017. Il définit les objectifs stratégiques du gouvernement d’ici 2020

 Le plan d’action national de la jeunesse Jugendpakt 2017-2020 a été adopté par le Conseil de gouvernement le 7 juillet 2017. Il définit les objectifs stratégiques du gouvernement d’ici 2020 pour la transition des jeunes vers l’emploi, la transition vers le logement autonome et la transition vers la citoyenneté active.

La loi sur la jeunesse modifiée de 2008 prévoit que le gouvernement adresse tous les cinq ans à la Chambre des députés un rapport national sur la situation de la jeunesse au Luxembourg (Jugendbericht) et que, par la suite, un plan d’action (Jugendpakt) définit les grandes orientations de la politique de la jeunesse. Le Jugendpakt 2017-2020 marque l’aboutissement des réflexions politiques menées sur la base du Jugendbericht 2016.

Le Jugendpakt 2017-2020 accorde une importance particulière au renforcement de l’animation socio-éducative, dite “Jugendaarbecht”, qui a pour but de renforcer les capacités et ressources des jeunes lors de la transition vers l’âge adulte. Plus particulièrement, le Jugendpakt 2017-2020 vise les objectifs stratégiques suivants:

La transition vers l’emploi

  1. améliorer la connaissance sur les groupes à risque;
  2. renforcer les capacités des jeunes à faibles ressources dans l’éducation formelle et l’éducation non‐formelle;
  3. développer le dispositif de la «Garantie pour la jeunesse» en concertation avec le secteur du travail et de l’emploi.

La transition vers le logement autonome

  1. développer et formaliser une politique intersectorielle commune en matière de logement pour jeunes;
  2. augmenter l’offre de logements pour jeunes à risque;
  3. faciliter la création de formes de logements alternatifs pour jeunes.

La transition vers la citoyenneté active

  1. positionner la participation des jeunes dans l’éducation formelle et non‐formelle;
  2. développer une participation inclusive en faveur de groupes cibles particuliers;
  3. renforcer les capacités des acteurs de la participation par leur mise en réseau.

La mise en œuvre du Jugendpakt est coordonnée par le comité interministériel de la jeunesse, organe en charge de la coordination des actions politiques en faveur de la jeunesse. Elle est évaluée annuellement.

Le Jugendpakt engage les efforts de plusieurs ministères et administrations, notamment dans le domaine la jeunesse, de l’éducation nationale, du logement, de l’emploi, de la famille et de l’intégration, de l’égalité des chances, de la culture et de la santé.

Communiqué par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Par LG le 13/07/2017