Développement durable

Pour une trempette responsable

Par LG le 3/08/2017


Les piscines, sources potentielles de grandes économies

Le gouvernement a mis en place en 2015, un système visant à engendrer des économies d’énergies auprès des consommateurs et la loi oblige les fournisseurs d’énergie à promouvoir l’efficacité énergétique. C’est dans ce contexte qu’Enovos a instauré son programme de subventions financières enoprimes à destination des personnes morales ou physiques. En collaboration avec l’energieagence, Enovos propose depuis peu des audits spécifiquement adaptés aux piscines et centres aquatiques du pays. Explications.

 

Pourquoi les piscines?

Si une piscine est un service communal qui contribue à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, il n’en demeure pas moins qu’elle est aussi souvent le bâtiment communal le plus vorace en énergie. Il en va de même pour les centres aquatiques qui comprennent en plus salle de sport, spa et autres lieux de détente. Les piscines du pays n’ont pas vocation à dégager des bénéfices financiers et leur énergievoracité pèse lourdement à la fois sur l’emprunte carbone et sur le budget des communes. Une partie importante des frais de fonctionnement d’une piscine relève des coûts de l’énergie et de l’eau. Avoir une bonne connaissance de ces frais, permet par conséquent de les réduire et ces grandes consommatrices sont dès lors des sources potentielles d’économies. C’est pourquoi, Enovos et l’energieageance se sont spécialisées auprès d’un bureau d’étude français, afin d’acquérir la méthodologie nécessaire à la réalisation d’expertises spécifiques aux piscines et centres aquatiques.

 

L’audit en toute liberté

Energieagence et Enovos viennent de réaliser un projet pilote en étudiant trois piscines au Luxembourg. Pascal Worré, le directeur de l’energieagence, assure que «les résultats montrent que même sur les plus récentes, où les potentiels d’amélioration sont donc logiquement moins importants, les gains réalisés sur une année couvrent largement le coût de l’audit». Et d’ajouter que «pour les plus anciennes installations, les potentiels sont d’autant plus importants et les retours sur investissement très intéressants».

Laurent Majerus, responsable de l’efficacité énergétique pour le secteur communal chez Enovos argumente que «l’audit est une image de la situation à un moment donné et que les modifications réalisées par la suite en sont l’aboutissement». Les clients n’ont pour autant aucune obligation à réaliser les travaux.

  

La réduction

Faire un audit, c’est accepter qu’un regard extérieur mette en évidence les plus gros postes de consommation et leur efficacité énergétique, comparé à d’autres installations similaires (benchmark) et aux besoins théoriques de l’installation en question. Les données relevées dans le cadre de l’audit permettent de comparer les piscines nationales et étrangères et ce «benchmark» sera une base pour identifier des potentiels d’amélioration. Les audits sont réalisés en étroite collaboration avec les responsables d’exploitation et techniques des piscines et le rapport d’audit est toujours présenté aux responsables en fin d’étude afin d’en expliquer les résultats.

Pascal Worré et Laurent Majerus expliquent que les calculs de potentiels d’économie doivent être fiables et basés sur des hypothèses réalistes et documentées, puisque ce sera aussi sur cette base que seront calculées les enoprimes allouées par Enovos dans le cadre de la mise en œuvre de mesures préconisées par l’audit.

La réalisation de mesures d’économie en énergie par les communes peuvent réduire de manière importante leur consommation et leur frais de fonctionnement et sont aussi prises en compte lors des audits de certification dans le cadre du Pacte Climat.

Seule expertise énergétique spécialement dédiée aux piscines et centres aquatiques au Luxembourg, la prochaine étape pour Enovos et l’energieagence sera de prendre contact avec les autres établissements du genre au Grand-Duché afin de leur présenter les potentiels d’un audit énergétique.

Be Sociable, Share!

Par LG le 3/08/2017