News

Développement durable

Une gestion des déchets qui s’intègre à notre environnement

Par LG le 11/08/2017


L’installation prend quelques heures

LAMESCH Exploitation s.a., expert dans la gestion des déchets au Grand-Duché de Luxembourg propose, depuis plusieurs mois un nouveau contenant: le container semi-enterré. Esthétique et pratique, il se fond avec succès au paysage et propose une grande capacité de stockage grâce à sa cuve enterrée. Entretien avec Nathalie Hiegel, directrice commerciale et Hervé Fréreux, commercial chez Lamesch.

 

Pourriez-vous nous expliquer le principe du container semi-enterré ?

H.F : Le container semi-enterré, comme son nom l’indique, est enterré au 2/3 dans le sol. Ce principe permet au client de disposer d’une capacité de stockage importante sans pour autant occuper un espace au sol conséquent. De plus, les finitions proposées sont très esthétiques et permettent au container d’être disposé élégamment dans un espace naturel. Ce nouveau système est aussi plus hygiénique grâce à « l’effet de cave » obtenu par l’enfouissement du container qui permet de maintenir une température faible et relativement constante dans la cuve. Ainsi, le processus de décomposition est ralenti et le développement des bactéries freiné. L’ergonomie du container a, elle, été pensée pour soulager la charge dorsale des utilisateurs grâce à la hauteur idéale du couvercle située environ à 1m20.

Nous proposons les containers semi-enterrés pour les fractions de papier/carton, de verre ou de déchets résiduels. Leur capacité s’étend de 2.000 à 5.000 litres. Cependant, d’autres capacités peuvent être étudiées sur demande.

 

H : L’avantage de ces containers est clairement leur grande capacité de stockage qui permet d’allier gain de place et espacement des vidanges. C’est une excellente alternative aux containers classiques. Selon les besoins du client, les vidanges peuvent être planifiées à fréquence régulière ou sur appel. Pour l’installation, il faut compter environ une demi-journée. Et selon la composition du sol (terre, pierre…) le temps de pose peut varier.

 

Vous faites référence aux différentes finitions de ces containers, quelles sont-elles ?

 

F : Les containers sont proposés en plastique recyclé avec plusieurs coloris disponibles, en aluminium (peint ou non) et en bois. Selon l’emplacement et l’environnement alentour au container chaque finition peut répondre au besoin du client.

La finition bois trouve facilement sa place dans un milieu où la nature domine comme un camping ou un parc. La finition aluminium, plus moderne, est souvent choisie à proximité de bâtiment en verre et le plastique recyclé est préféré dans les milieux urbains.

 

Il est également possible de mettre des couvercles de couleurs différentes pour distinguer les différents flux de déchets. Quatre coloris sont disponibles (noir, jaune, bleu et vert). Le container peut aussi, sur demande, être équipé d’une serrure. Ce dispositif permet au client de s’assurer que les déchets collectés sont uniquement issus de sa production.

 

Pourriez-vous nous expliquer le déroulement de l’installation d’un container et d’une vidange ?

 

H : Les containers semi-enterrés sont livrés clé en main. Lamesch s’occupe de les installer sur l’emplacement choisi. Avant de commencer les travaux, le client doit s’assurer :

qu’aucun câble et qu’aucune canalisation ne passe sous la zone d’installation ;

qu’aucune source d’eau ne se situe sous le terrain ;

que l’emplacement retenu est accessible par camion-grue et qu’aucun élément ne perturbe le rayon de manœuvre.

 

L’installation prend quelques heures. Un trou est d’abord creusé puis une couche de sable est placée au fond de ce dernier pour stabiliser le container. La cuve est ensuite introduite à l’intérieur de la cavité, mise à niveau et remblayée avec la terre extraite.

Une fois l’installation terminée, les finitions du sol restent à la charge du client. Plusieurs possibilités sont envisageables : des pavés, du macadam, du mulch ou encore des graviers peuvent être posés pour embellir l’aspect final des containers.

 

F : La vidange, elle, se réalise en quelques minutes. Les containers semi-enterrés sont équipés d’un sac amovible qui facilite le processus de vidange. Une grue hisse le sac hors du container, le positionne au-dessus du camion et le déverse dans ce dernier. Le sac est ensuite refermé, placé dans le container et un sac en plastique est mis en place pour assurer une bonne hygiène du container.

 

Pour découvrir les différentes étapes de la vidange et de la pose d’un container, je vous invite à visionner les films explicatifs « Le container semi-enterré : une vidange propre et rapide » et « Le container semi-enterré : une pose facile et rapide » disponibles sur notre site internet sous la rubrique « Innovation – Container semi-enterré » ou encore sur notre chaîne youtube Lamesch.

 

Par LG le 11/08/2017