Communes & ministères

Xavier Bettel a accueilli Emmanuel Macron et Charles Michel au château de Senningen

Par LG le 30/08/2017


De surcroît, la discussion a permis de faire le point sur le Brexit

Le 29 août 2017, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, a accueilli le président de la République française, Emmanuel Macron, pour une entrevue en tête-à-tête au château de Senningen.

Lors de ce tête-à-tête, Xavier Bettel s’est félicité de la coopération bilatérale étroite entre les deux pays, en évoquant notamment la Grande Région et le cadre transfrontalier, tout en rappelant l’apport important de la communauté française au Luxembourg.

Par ailleurs, Xavier Bettel a réitéré l’importance d’avancer sur le dossier de la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom. Le gouvernement luxembourgeois a rappelé sa position selon laquelle l’énergie nucléaire ne représente pas une énergie viable pour l’avenir. Xavier Bettel a réaffirmé qu’il est dès lors indispensable de penser à investir dans des projets d’énergie alternative dont le caractère pourrait être transfrontalier.

Un échange de vues approfondi sur les grandes orientations stratégiques devant guider les travaux de l’Union européenne au cours des prochaines années a ensuite eu lieu.

Le Premier ministre et le président ont ensuite été rejoints au château de Senningen par le Premier ministre du royaume de Belgique, Charles Michel, pour une entrevue de travail portant sur les grands sujets de l’actualité européenne.

L’objectif de cette entrevue trilatérale a été de contribuer à redynamiser l’Union européenne et à avoir un échange de vues substantiel sur les points qui sont au centre de l’intérêt des citoyens, notamment la lutte contre le terrorisme, le renforcement de l’Europe sociale et le marché digital.

De surcroît, la discussion a permis de faire le point sur le Brexit. Le Premier ministre a mis en avant la nécessité de respecter le level playing field et l’importance du droit des citoyens, qui devra se fonder sur “une solution équilibrée et la réciprocité”. Quant à l’avenir de la défense européenne, Xavier Bettel a souligné qu’il partageait la vision “d’une Union prête à assumer davantage de responsabilités et à contribuer à la mise en place d’une industrie de défense plus compétitive et plus intégrée”.

Communiqué par le ministère d’État

(de g. à dr.) Emmanuel Macron, président de la République française; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d’État; Charles Michel, Premier ministre du royaume de Belgique

© SIP / Mathieu Cugnot

Be Sociable, Share!

Par LG le 30/08/2017