News

Développement durable

Carole Dieschbourg a rencontré le ministre Nicolas Hulot pour un échange très constructif

Par LG le 13/09/2017


Les deux ministres conviennent également de la nécessité de progresser dans le domaine du financement climatiqu

Lundi soir, la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, a rencontré le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, pour une réunion bilatérale à Paris.

Dans une ambiance très constructive, les deux ministres ont échangé leurs points de vue sur les priorités dans le domaine de la politique pour la protection du climat, la prévention des risques liés aux produits chimiques et la protection de la nature ainsi que les initiatives internationales du nouveau gouvernement français dans le domaine de l’environnement.

Climat: consensus sur la nécessité d’ambition

En ce qui concerne la politique climatique, les deux ministres partagent l’avis que l’Union européenne doit tout faire pour avancer dans la mise en place des instruments de mise en œuvre de l’accord de Paris avant la prochaine conférence climatique des Nations unies COP23, qui se tiendra du 6 au 17 novembre 2017 à Bonn. Des efforts substantiels seront nécessaires dans le domaine de la réforme du fonctionnement du marché de carbone européen et du partage des efforts concernant la réduction des émissions de CO2 afin de garder l’ambition et la crédibilité de l’Union européenne dans le domaine climatique.

Les deux ministres conviennent également de la nécessité de progresser dans le domaine du financement climatique, notamment l’importance des mesures d’adaptation contre le changement climatique (entre autres la lutte contre la désertification) et de parvenir à un effet levier grâce à la mobilisation des investissements privés à côté des fonds publics.

Glyphosate: les ministres partagent leurs avis critiques

Dans le domaine de la politique européenne des produits chimiques, les deux parties ont réaffirmé leur attachement au principe de précaution comme base des décisions politiques et plaidé pour une amélioration du système de mise sur le marché des pesticides. Ils ont partagé leurs avis critiques face à la proposition de la Commission européenne de renouveler l’autorisation du glyphosate pour une période de 10 ans.

Cattenom: poursuite des échanges de vues

Les deux ministres ont eu un échange de vues sur la mise en œuvre de la loi sur la transition énergétique française et plus précisément sur le futur de la filière nucléaire, notamment la centrale nucléaire de Cattenom. La ministre Dieschbourg s’est renseignée sur les méthodes et la procédure de sélection des réacteurs destinés à être fermés. Elle a insisté sur les conséquences existentielles pour l’État luxembourgeois que pourrait entraîner un accident grave sur le site du Centre nucléaire de Cattenom et le fait que cette centrale se situe à proximité d’importantes agglomérations luxembourgeoises.

Les deux partis ont convenu de poursuivre leurs échanges autour de ce sujet lors de prochaines rencontres.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures/ Département de l’environnement(à gauche) Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement — (à droite) Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire © MDDI

 

Par LG le 13/09/2017