News

Développement durable

Un déploiement à grande échelle

Par LG le 3/10/2017


Grâce à la mKaart Chargy, l’usager n’a besoin que d’un seul outil pour toutes ses applications de mobilité

En tant que fournisseur d’énergie majeur au Luxembourg, Enovos soutient activement l’initiative gouvernementale visant à développer un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques. Alimentant en énergie ces bornes «Chargy», l’entreprise développe des offres correspondant aux besoins de tous les usagers. Daniel Peters, Head of Eco-Mobility chez Enovos, nous détaille les actions de la société relatives à l’expansion du réseau de recharge.

 

Parlez-nous de la naissance du projet Chargy…

Le gouvernement luxembourgeois prévoit l’installation de 800 bornes de recharge d’ici 2020 et les gestionnaires de réseaux ont été mandatés pour mettre en œuvre ce projet.  Par rapport à l’initiative Chargy, Enovos assume principalement deux rôles: celui de fournisseur en électricité verte des 800 bornes de charge, et celui de fournisseur de service de charge. Ce dernier commercialise l’accès aux différentes bornes de charge, en l’occurrence via nos services enodrive.

 

Quelles sont les critères d’intégration dans le réseau Chargy?

Dans le réseau Chargy public, 800 bornes seront installées d’ici 2020 dont 400 dans les Park & Ride et le reste sur les parkings publics des communes. Les acteurs privés propriétaires de bornes peuvent venir compléter ce réseau public avec les leurs, toutefois certains critères sont à respecter.

Les bornes doivent être compatibles avec la mKaart afin de faciliter le rechargement par les utilisateurs. Il faut également que les bornes soient intelligentes et communicantes afin qu’elles puissent être reliées à un back-end informatique. De plus, leur compteur électrique intégré doit respecter une certaine classe de précision afin qu’une facture précise puisse être fournie aux utilisateurs.

Par ailleurs, nous encourageons et supportons activement l’intégration de bornes supplémentaires dans le réseau. D’une part nous proposons à tous nos clients propriétaires de bornes d’intégrer celles-ci dans le réseau Chargy. D’autre part, les nouveaux clients qui installent aujourd’hui leurs bornes sont invités dès le départ à rejoindre le réseau.

De cette manière, nous voulons supporter le développement de la mobilité électrique au Luxembourg. En tant qu’acteur majeur sur le marché de l’énergie, c’est notre rôle de promouvoir et de supporter ces initiatives gouvernementales.

 

Quelles sont vos offres de recharge?

Nous avons développé une nouvelle gamme de services de recharge que nous avons appelée «enodrive». Celle-ci est greffée sur la mKaart Chargy du Verkéiersverbond qui permet déjà aujourd’hui de prendre les transports en commun au Luxembourg. Grâce à cet outil, l’usager n’a besoin que d’une seule carte pour toutes ses applications de mobilité.

Le produit enodrive se décline en deux variantes: avec l’offre «enodrive go» les clients peuvent acheter un certain crédit de kWh qui pourra être utilisé au fur et à mesure des besoins de l’utilisateur. L’offre «enodrive Zen» est quant à elle plutôt axée sur la période d’utilisation des bornes. En effet, il est possible de prendre un abonnement de 3, 6 ou 12 mois pour un accès continu aux bornes de recharge. Ces deux formules peuvent être directement réglées par carte de crédit sur notre e-shop.

Ceci constitue notre offre de lancement, nous développons cependant encore d’autres formules, mieux adaptées à d’autres utilisateurs, comme les gestionnaires de grandes flottes ou les leasers automobiles.

A terme, l’offre enodrive pourra fournir aux gestionnaires de parcs un relevé des consommations par véhicule détaillant les recharges publiques, en entreprise ou à domicile. L’intérêt principal pour un employeur est de pouvoir, par exemple, assumer les coûts d’une recharge effectuée par ses employés à domicile.

 

 

Quel impact a eu le volet «mobilité» de la réforme fiscale sur l’évolution de la mobilité électrique?

Les effets de cette réforme ont été assez rapides et nous en avons directement remarqué l’impact. Les statistiques montrent d’ailleurs qu’il y a entre quatre et cinq fois plus d’immatriculations de véhicules électriques ou hybrides plug-in par mois depuis le début de l’année qu’au cours de la même période l’année dernière. De la même manière, la demande au niveau du matériel de recharge de véhicules électriques est également en hausse.

Nous ressentons encore plus cet impact dans les flottes d’entreprises. Aujourd’hui nous sommes face au défi de la gestion d’une flotte entière fonctionnant à l’électrique et nous voulons pouvoir permettre aux entreprises d’effectuer un suivi de leur consommation et les aider à relever le défi technique de la recharge des véhicules.

Un élément qui devra encore être amélioré est le réseau de recharge rapide pour pouvoir donner aux utilisateurs la possibilité de recharger de manière spontanée et rapide leur véhicule en cas de besoin. On estime que les usagers réaliseront toujours 90% des recharges à leur domicile ou sur leur lieu de travail mais la recharge rapide rassurerait les personnes qui aimeraient pouvoir faire preuve de spontanéité dans leurs déplacements ou qui auraient encore peur de tomber en panne d’électricité sur le bord de la route.

 

Par LG le 3/10/2017