Immobilier & bâtiment

Un secteur formateur

Par LG le 12/10/2017


Depuis 2003, plus de 4.000 personnes ont été formées dans le domaine de la construction au Luxembourg

La traditionnelle conférence de rentrée de l’Ordre des Architectes et des Ingénieurs-Conseils (OAI) a eu lieu le 19 septembre, en présence du ministre de l’Intérieur, de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Dan Kersch.

La rentrée, à l’OAI, est toujours l’occasion de se féliciter de l’excellence de la formation dans le secteur de l’architecture et de l’ingénierie. Le président de l’OAI, Jos Dell, et le directeur général de la House of Training, Luc Henzig, n’ont pas manqué de le rappeler lors de leurs prises de paroles introductives à cette soirée. Pour la seule session 2016-2017, pas moins de 580 personnes ont ainsi suivi les formations proposées par les sociétés du secteur.

«Depuis 2003, plus de 4.000 personnes ont été formées dans le domaine de la construction au Luxembourg», a rappelé Max Von Roesgen, responsable des formations à l’OAI. La nouvelle session de formation, qui débutera en novembre, s’étendra jusqu’à décembre 2018. Soit quatorze mois de cours de niveau international, avec une cinquantaine d’intervenants de toute la Grande Région. «Une trentaine de modules, dont la moitié sont entièrement nouveaux, ont été mis en place pour cette session», continue-t-il. Des thèmes comme la santé et le bien-être, la gestion de projets et la construction durable seront ainsi abordés.

Vers la simplification administrative

De construction durable, il en a été question dans l’intervention du ministre de l’Intérieur Dan Kersch. Il a rappelé que le cadre de vie durable et résilient était un défi que toutes les communes devaient affronter. Il a également présenté les avancées en matière de simplification administrative, qui permettra de fluidifier la mise en place de nouveaux projets d’urbanisme, notamment grâce au guide disponible en ligne sur www.guide-urbanisme.lu.

A l’issue de son intervention, le ministre a remis les certificats de formation aux participants venus récupérer le précieux document. Une génération de diplômés qui devrait inciter les prochaines à suivre le même chemin. Cela permettra à la construction luxembourgeoise de maintenir son niveau d’excellence.

Par LG le 12/10/2017