News

Économie & finance

ALFI renforce et étend ses engagements à l’horizon 2020

Par LG le 14/11/2017


L'ALFI intensifiera ses efforts pour communiquer le rôle essentiel que jouent les fonds d'investissement dans l'économie mondiale

En réponse aux récents développements politiques et macro-économiques, l’Association luxembourgeoise des fonds d’investissement (ALFI) a annoncé une série d’initiatives visant à aider les gestionnaires d’actifs et les fonds d’investissement à remplir leur rôle, à savoir de servir les investisseurs et de favoriser la croissance économique. Ces actions porteront principalement sur les conséquences potentiellement perturbatrices du Brexit, la technologie, l’éducation des investisseurs, l’efficacité opérationnelle et la gestion des coûts.

 

 

Dans la première édition de son «Ambition 2020», définie en 2015, l’ALFI avait identifié onze «moteurs macro-économiques globaux» qui continuent à constituer des défis majeurs pour l’industrie internationale des fonds d’investissement et de la gestion d’actifs.

 

«Depuis lors, certains de ces facteurs se sont concrétisés, parfois de manière inattendue, ou ont impacté les modèles d’affaires, les produits et les stratégies plus profondément encore que
prévu», explique Denise Voss, présidente de l’ALFI. «C’est pourquoi l’ALFI a décidé de revigorer son premier papier d’Ambition en y ajoutant de nouvelles initiatives dans différents domaines».

 

La tendance à isoler les marchés nationaux de la concurrence internationale pourrait avoir un impact sur la croissance économique en général et sur les modèles de distribution transfrontalière du secteur des fonds en particulier. Un contrôle plus strict des services financiers suite à la crise financière de 2008 fait que la bonne gouvernance, le respect de la réglementation et la conformité aux règles d’affaires sont devenus des exigences fondamentales pour tous les acteurs du secteur, soulignant l’avantage d’opter pour des centres de fonds bien réglementés comme le Luxembourg. Dans ce contexte, le modèle de délégation a fait ses preuves sur la place financière luxembourgeoise au cours des trois dernières décennies, permettant aux investisseurs européens et non européens d’accéder à une gestion de portefeuille professionnelle.

 

L’augmentation des coûts de mise en conformité réglementaire et la pression croissante sur les marges découlant de la prolifération des ETF continueront d’inciter les gestionnaires d’actifs à améliorer leur efficacité opérationnelle, à accroître leur productivité et à réduire leurs coûts.

 

Pour aider ses membres à relever ces défis, l’ALFI renforce son engagement ferme à soutenir l’initiative de la Commission européenne en faveur de l’Union des marchés des capitaux (UMC). En encourageant une plus grande distribution transfrontalière des fonds d’investissement et en facilitant l’épargne personnelle pour assurer des revenus suffisants à la retraite, le plan d’action de l’UMC répond en effet à plusieurs des défis identifiés par l’ALFI.

 

Dans ce contexte, l’ALFI intensifiera ses efforts pour communiquer le rôle essentiel que jouent les fonds d’investissement dans l’économie mondiale, rôle qui s’étend de la constitution d’épargne et du financement des retraites jusqu’au financement de l’innovation et des infrastructures ou à la réalisation d’un impact social.

 

L’ALFI travaillera notamment activement à la mise en œuvre de l’initiative de l’UE de créer un produit paneuropéen d’épargne-retraite individuelle (PEPP), sa longue expérience en matière de distribution transfrontalière de fonds positionnant le Luxembourg comme un centre pour les prestataires européens de PEPP.

 

En ce qui concerne l’épargne et les retraites individuelles, l’ALFI entend également intensifier ses efforts en matière d’éducation des investisseurs et lancera prochainement une version fondamentalement révisée de sa plate-forme en ligne trilingue www.understandinginvesting.org.

 

Fort de son succès en Australie, qui facilite l’accès des investisseurs institutionnels locaux aux OPCVM luxembourgeois, l’ALFI intensifie ses efforts en Amérique latine, en Chine, en Asie du Sud-Est et dans d’autres régions du monde dans le but de permettre aux investisseurs de profiter des opportunités qui se présentent sur les marchés mondiaux.

 

L’ALFI et son Digital/FinTech Forum renforceront leur travail de sensibilisation, identifieront les défis et développeront les opportunités inhérentes à Blockchain, aux Big Data et aux nouvelles technologies numériques afin d’innover dans la prestation de services, d’améliorer l’efficacité opérationnelle du secteur et de répondre au mieux à la prochaine génération d’investisseurs en améliorant l’expérience client.

 

Enfin, en ligne avec son objectif de stimuler l’innovation, la recherche, la formation et le développement des talents, l’ALFI parraine un projet de quatre ans auprès de l’Université du Luxembourg qui vise à créer une base de données des fonds d’investissement luxembourgeois. S’inspirant d’une base de  données semblable de fonds communs de placement américains, ce projet jettera les bases d’une recherche académique dont bénéficieront l’industrie et ses acteurs.

 

En collaboration avec la Luxembourg House of Training, l’Association continuera à adapter ses programmes et ateliers de formation professionnelle ainsi que ses solutions d’e-learning à une demande en constante évolution de la part des professionnels de l’industrie pour élargir et approfondir le vivier de talents au Luxembourg et à l’étranger.

 

Une vidéo résumant le projet «Ambition 2020» de l’ALFI est disponible en ligne sur la chaine YouTube de l’association (voir photo).

 

 

Communiqué par l’ALFI

Par LG le 14/11/2017