News

IT Solutions

PwC Cybersecurity Day

Par LG le 14/11/2017


1 2 3 4 5 était le mot de passe le plus répandu en 2016…

Le 19 octobre 2017, la journée de la cybersécurité de PwC a, pour sa deuxième édition, réuni des experts européens et internationaux qui ont échangé, débattu et informé quant aux derniers développements en matière de cybersécurité.

 

Vincent Villers, associé chez PwC Luxembourg, Cybersecurity Leader et maître de la conférence, assure que «l’intégration d’une stratégie de cybersécurité au sein d’une transformation digitale maîtrisée fait pleinement partie des facteurs de réussite, de réputation, mais aussi d’attractivité d’une entreprise». Ce qui explique l’importance de collaborer au-delà des frontières mais aussi la motivation des entreprises à s’informer sur le sujet.

Si le Luxembourg réussit à attirer de plus en plus de talents, que la communication et les synergies n’y ont jamais été aussi prolifères, force est pourtant de constater que les attaques informatiques augmentent elles-aussi. Philippe Vannier, président d’ECSO (European Cyber Security Organisation), a rappelé que 4.000 attaques ont été recensées en 2016 et dans certains pays membres, 50% des crimes commis ont été des cybercrimes. Les secteurs du transport, de l’énergie, de la santé et de la finance génèrent des données et dépendent des systèmes informatiques, il est donc essentiel que l’Europe développe des stratégies communes comme le groupe d’intervention (Task Force) d’ESCO mais aussi de nouvelles compétences communes comme Atos.

 

Nicolas Buck, président de la Fedil a commencé son exposé en expliquant que la principale menace européenne à travers l’histoire a été le pillage des villages par les brigands mais qu’aujourd’hui, c’est la cybersécurité. Le stockage, l’exploitation et la protection des données représentent un défi de poids auquel la RGPD apportera un cadre législatif commun. Mourad Yesayan, responsable des Opérations Europe chez Paladin Capital a annoncé que nous comptons déjà 8,4 milliards d’objets connectés en 2017, ce qui représente une hausse de 31% par rapport à 2016, et que les estimations pour 2022 penchent pour 20,5 milliards d’objets. Si l’internet des objets (IoT) est une évolution technologique qui crée de nouvelles plateformes digitales, débloque de nouvelles capacités et de nouveaux modèles commerciaux, il représente néanmoins des risques. L’Homme digital fait ses virements par smartphone, il est équipé d’une montre connectée qui enregistre ses fréquences cardiaques, sa voiture autonome enregistre les adresses qu’il fréquente et même son domicile est bardé d’objets dotés de micros et de caméras. Povilas Zinys, Product Portfolio Manager chez Luxtrust et Robert Spicer, CEO member of the Board of Director, vyzVoice ont clôturé pourtant la matinée en rappelant que 1 2 3 4 5 était le mot de passe le plus répandu en 2016…

Dix entreprises de divers horizons ont présenté leurs solutions technologiques de dernières générations dans le domaine de la cybersécurité devant plus de 200 dirigeants du secteur privé, de la sphère publique ou d’investisseurs:

 

Alsid (France)

Axiomatics (Suède)

BioCatch (Israël)

Cyber Trap Software (Autriche)

CYR3CON (Etats-Unis)

Excalibur (Pologne)

L7 Defense (Israël)

SQR Systems Limited (Royaume Uni)

Stratus Digital Systems Inc. (Etats-Unis)

Wallix (France)

 

Par Julien Brun

 

Par LG le 14/11/2017