News

Agenda & events

Création du Fonds de soutien à la jeune création francophone en Afrique subsaharienne

Par LG le 18/12/2017


Une commission composée de professionnels sera chargée de sélectionner les projets retenus

À l’occasion des Trophées francophones du cinéma qui se déroulent à Yaoundé (Cameroun), le Film Fund Luxembourg et ses partenaires1 se sont associés pour créer le premier fonds de soutien dédié à la jeune création dans les pays d’Afrique francophone subsaharienne2 et Haïti.

Le Film Fund Luxembourg et ses partenaires cofinancent ce fonds qui s’adresse aux auteurs, réalisateurs et producteurs. Il valorise le dynamisme de la création au sens large: cinéma, séries audiovisuelles et contenus web, quel que soit l’état d’avancement du projet.

Une commission composée de professionnels sera chargée de sélectionner les projets retenus. Ceux-ci pourront bénéficier d’une résidence en écriture pour leurs auteurs, d’apport numéraire pour la production du film, ou de prestation et coaching en post-production. Grâce à l’engagement de diffuseurs au sein du dispositif, la question de la diffusion des projets sera évaluée en amont.

Pour les trois premières années, la gestion du fonds est confiée au collectif Generation Films, basé au Burkina Faso. Les candidatures peuvent d’ores et déjà être déposées en ligne sur www.jeunecreationfrancophone.org. La clôture des dossiers est prévue le 1er mars 2018.

“Le Film Fund Luxembourg est très engagé au niveau de la coproduction francophone et il va donc de soi que la coopération avec les pays d’Afrique – notamment ceux d’Afrique subsaharienne – peut entraîner un échange culturel et artistique plein d’enthousiasme, de créativité et de couleurs”, a déclaré Guy Daleiden, directeur du Film Fund présent à Yaoundé pour la signature de ce nouveau partenariat.

1 La Fédération Wallonie-Bruxelles, le CNC, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) au Québec, Téléfilm Canada, TV5MONDE, Orange, France Télévisions, la SACD, la SACD Belgique et la SACD Canada.

2 Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo Brazzaville, Congo RDC, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, îles Comores et île Maurice, Madagascar, Mali, Niger, République centrafricaine, Rwanda, Sénégal, les Seychelles, Tchad, Togo.

Communiqué par le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle

Par LG le 18/12/2017