News

Développement durable

La qualité selon thyssenkrupp

Par LG le 28/12/2017


Avec le Combilift semi-automatique, il est possible de stationner huit véhicules sur trois niveaux

Lauréat du prix de la Qualité et de l’Excellence en 2016, thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg continue d’offrir ses solutions aux architectes luxembourgeois. Clément Wampach, son directeur, a présenté ses solutions Wöhr de stationnement semi-automatique, à l’occasion de la semaine de la Qualité et de l’Excellence 2017.

Luxembourg plus que n’importe quel autre pays européen souffre des prix de son foncier. A tel point que le coût de stationnement devient prohibitif. «On m’a rapporté qu’un parking en plein centre de Luxembourg avait été vendu 250.000 euros», raconte ainsi Clément Wampach, directeur de thyssenkrupp Luxembourg.
Une somme, qui en dit long sur les difficultés de stationnement dans la capitale. C’est à ce stade qu’intervient thyssenkrupp, distributeur des solutions Wöhr au Grand-Duché. Wöhr est le leader mondial des systèmes de parkings, une solution idéale dans les villes. On arrive à stationner les véhicules sans perdre de l’espace avec des rampes, par exemple. C’est donc un gain de place énorme et une vraie solution pour les espaces restreints», explique Clément Wampach. «Nous avons de nombreuses demandes pour nos systèmes automatiques ou semi-automatiques», continue le dirigeant.

Huit stationnements au lieu de trois

Dernier exemple en date, la Résidence Otillo, rue de Kirchberg, dans la capitale. Un immeuble de huit appartements sur trois étages, et un sous-sol normalement capable d’accueillir seulement trois véhicules. «Avec le Combilift semi-automatique, il est possible de stationner huit véhicules sur trois niveaux», détaille Christian Brausch, responsable exécution sur ce chantier, présenté à l’occasion de la Semaine de la Qualité et de l’Excellence 2017. Le principe est simple: le résident se gare sur sa place, quitte le véhicule et laisse le système le ranger pour qu’il soit ensuite disponible en moins de deux minutes.

Tout est entièrement modulable: du revêtement des places de stationnement, qui va de l’acier galvanisé à l’aluminium et jusqu’aux portes, de la simple grille à la vitre. Il est même possible d’installer une borne de recharge pour les véhicules électriques.

Une offre totalement modulable

Au niveau de la construction, les possibilités offertes par ces systèmes sont sans limite ou presque. «Pour les architectes, c’est un gain de place énorme par rapport à la surface au sol. Les PAG ne permettent quasiment plus d’envisager des stationnements en extérieur. Dès lors, l’offre de Wöhr devient très intéressante», précise Clément Wampach.

«Nos solutions sont multiples, nous travaillons déjà sur les future tours Capelli à Esch-Belval, avec 46 systèmes de parking», se réjouit Vincent Sarazain, commercial chez thyssenkrupp, en charge de la vente des systèmes Wöhr. Entre gain sur la surface des projets, confort d’utilisation et modularité, les architectes n’hésitent plus à concevoir leurs projets avec de tels aménagements.

Aussi chez les particuliers

«Notre partenariat avec Wöhr remonte à 2013. Nous nous chargeons de tout, de la vente au montage jusqu’à l’entretien, avec nos équipes», complète Clément Wampach. Pour un système simple, après préparation des lieux, la construction d’un Combilift prend trois semaines.

Avec son équipe de 35 professionnels, thyssenkrupp assure ainsi l’intégralité du processus d’installation et même la maintenance des machines. «Les solutions Wöhr sont garanties deux ans et nous proposons bien entendu des contrats d’entretien», continue-t-il. Fiable techniquement, les systèmes sont imperméables aux pannes. «Nous parlons ici de matériel allemand, testé et validé par des normes techniques très exigeantes».

A tel point que même les particuliers s’y intéressent. «Nous pouvons parfois faire rentrer deux véhicules là où il n’y a qu’une place dans les garages des maisons, grâce à un système de plateformes superposées», raconte Vincent Sarazain. Un exploit technique parmi beaucoup d’autres pour thyssenkrupp.

Par LG le 28/12/2017