News

IT Solutions

L’humain et la technologie au service du changement

Par LG le 4/01/2018


Une technologie s’apprécie pour la valeur qu’elle crée pour ses utilisateurs

Chez InTech l’individu est, de par son attitude et son expertise qu’il met au service de l’innovation et du développement, au centre de tous les pôles de l’entreprise. Interview de Philippe Eymann, directeur en charge du pôle Conseil & Expertise d’ InTech.

 

Le conseil a depuis toujours fait partie des préoccupations d’InTech, pouvez-vous revenir sur les origines de l’entreprise?

Lorsqu’InTech est née en 1995, le milieu de la sidérurgie était un grand consommateur d’expertise IT. Nous avons alors développé plusieurs logiciels spécifiques qui ont apporté des avantages concurrentiels importants à nos clients de ce secteur.

Dès le début, notre vocation a été de faire du service informatique d’une façon différente, par une approche relationnelle et humaine. 22 ans plus tard et avec une centaine de collaborateurs, nous avons conservé cette dimension humaine qui fait désormais partie intégrante de l’ADN de l’entreprise. InTech s’est construite à travers son capital humain et nous continuons de penser que nos collaborateurs sont les garants de la pérennité de l’entreprise.

 

Quelles sont les activités d’InTech en général et du pôle Conseils & Expertises en particulier?

Notre cœur de métier, qui représente 80% de notre chiffre d’affaires, est le développement d’applications spécifiques dans les secteurs financier, administratif, institutionnel, des services et de la santé. InTech doit pour cela rester attentif aux évolutions des différents marchés, aux innovations technologiques et aux besoins de ses clients qui évoluent en même temps que les technologies digitales trouvent leurs applications.

Développer le projet d’un client nécessite un accompagnement tout au long du processus, et en particulier en amont. C’est pourquoi nous avons développé des savoir-faire dans l’analyse métier, le conseil, l’audit et la définition d’architecture IT, ainsi que des formations spécifiques.

Le pôle Conseil & Expertise œuvre dans ces phases en amont des projets afin de définir, avec nos clients, les meilleures solutions technologiques pour leurs activités et les méthodologies avec lesquelles les projets seront implémentés.

 

Quels sont les profils qu’InTech recherche chez ses collaborateurs?

Nous recherchons des personnes qui savent travailler avec les technologies les plus à la pointe, des collaborateurs ayant des fondamentaux solides en terme d’IT et qui sont capables d’intégrer rapidement les nouveautés technologiques. Nous ne recrutons jamais en fonction d’une mission particulière, mais recherchons des expertises polyvalentes qui sont l’une des qualités premières d’un ingénieur en informatique.

Afin de détecter rapidement les talents, nous collaborons avec plusieurs écoles d’ingénieurs et universités françaises dont les étudiants en dernière année viennent réaliser leurs stages au sein d’InTech. Nous devrions à l’avenir entretenir des relations semblables avec l’Université de Luxembourg.

Le pôle Conseil & Expertise requiert des consultants qui ont l’expérience de projets informatiques. Privilégiant les têtes bien faites, nous n’avons pas besoin de théoriciens mais bien d’ingénieurs qui ont participé à la mise en œuvre de solutions. Leur savoir et leur expérience permettent de mieux appréhender les problématiques, de comprendre les besoins et d’y apporter les solutions adéquates.

 

POST Luxembourg est entrée au capital d’InTech depuis deux ans, dans quel but?

POST Luxembourg est entrée au capital d’InTech pour en devenir l’unique actionnaire. L’objectif était de capitaliser sur une grande complémentarité tant sur le positionnement technologique que les services et les conseils numériques.

La capacité à développer des logiciels sur-mesure est aujourd’hui un facteur clé de succès pour n’importe quelle entreprise. Nous apportons un savoir-faire technologique reconnu, tandis que le groupe POST nous fait profiter de sa stabilité, de son expertise dans des domaines connexes (Telecom, Cloud, Logistique, cybersécurité, …) et de son rayonnement. Cela assoit notre crédibilité auprès de nos clients.

 

Qui sont vos clients et quels sont leurs préoccupations IT?

Nous travaillons essentiellement sur des projets spécifiques pour nos clients grands comptes, qui utilisent la technologie pour se différencier de leur concurrence. Nous collaborons aussi avec un certain nombre de startups qui ont une idée, une proposition de valeur innovante, mais dont les fondateurs n’ont pas forcément les moyens de déployer leur solution. Nous les aidons alors à atteindre la maturité technologique nécessaire pour la commercialisation de leurs produits.

La législation, la régulation et les règlementations sont également des points qui amènent nos clients à se poser des questions auxquelles nous nous efforçons de répondre concrètement. CRS, MiFID, l’eIDAS et le RGPD en sont des exemples et nous travaillons activement sur ces sujets. Une technologie s’apprécie pour la valeur qu’elle crée pour ses utilisateurs et non pour elle-même. C’est en ce sens qu’elle peut amener des réponses.

 

Par LG le 4/01/2018