News

Développement durable

ALD invente la nouvelle mobilité

Par LG le 12/02/2018


On ne peut plus se contenter de mettre un maximum de voitures sur la route

Depuis 1985, ALD Automotive propose des solutions de leasing et de mobilité aux entreprises. Numéro un du marché luxembourgeois, la société ne cesse d’innover dans le domaine. Pierre-Yves Meert, son manager marketing, stratégie et innovation, revient sur cette expertise.

 

Quelle est la force d’ALD Automotive?

ALD Automotive est une filiale de la Société Générale. Nous nous occupons du leasing opérationnel, de la gestion de flotte et de la location courte durée. Dans le monde, ALD est présent dans 42 pays et gère 1,4 million de véhicules. Au Luxembourg, nous avons 12.500 véhicules en leasing opérationnel, dont 600 en location courte durée. Nous représentons 29% de parts de marché au Grand-Duché sur le leasing opérationnel. Nous sommes les numéros un du secteur. C’est un marché très concurrentiel dans lequel chaque entreprise essaie de se diversifier par son offre de service.

 

L’idée communément admise est que le leasing revient plus cher que l’achat d’une voiture, qu’en est-il?

Cette idée le marché l’entend souvent. Elle est basée sur une confusion entre deux solutions: le financement et le leasing opérationnel ou location longue durée. Pour répondre à cette question il faut bien comprendre que le loyer d’un leasing opérationnel comprend à peu près tous les services qui concernent le véhicule: l’achat, les assurances, les entretiens, les réparations, les pneus, le véhicule de remplacement,… C’est une formule «all-in».

ALD Automotive négocie sur tous ces éléments les meilleurs tarifs et en fait bénéficier ses clients. Un autre axe à prendre en compte c’est la facilité de gestion. ALD Automotive s’occupe de tout, des entretiens, des pneus, de l’assistance, du véhicule de remplacement. Plus besoin de courir à droite et à gauche pour chaque prestataire de service. C’est au client de définir la valeur à accorder à cette facilité.

Ensuite, ALD Automotive couvre le risque opérationnel lié au véhicule. Si des interventions supplémentaires sont à prévoir lors de la durée de vie du véhicule, ALD Automotive les couvre sans supplément pour le client. En fin de contrat, le client restitue son véhicule, ALD Automotive s’occupe de la revente et supportera une éventuelle moins-value. Pour ces trois raisons l’idée ci-dessus est un mauvais raccourci.

 

Le leasing opérationnel est-il uniquement destiné aux entreprises?

Ce n’est plus le cas. Depuis plusieurs mois les marques automobiles proposent des solutions aux particuliers. ALD Automotive est également présent sur le marché particulier mais pas en direct. Nous nous associons à des partenaires. Pour l’Auto-festival 2018 ALD s’est associé à La Bâloise pour une offre de leasing opérationnel pour particuliers au Luxembourg.

 

Quelle est la vision d’ALD sur le marché du leasing?

Nous sommes totalement conscients que le leasing, tel qu’il existe aujourd’hui, doit évoluer. Il changera davantage dans les cinq prochaines années que depuis 25 ans. On ne peut plus se contenter de mettre un maximum de voitures sur la route. Si on continue à le faire, tout le monde sera à l’arrêt et notre marché disparaîtra!

 

Quel est l’objectif d’une société comme ALD?

Notre vision est de proposer au client le bon moyen de transport au bon moment au bon endroit. Nous évoluons du statut de fournisseur de solutions de voitures vers celui d’acteur de la mobilité au sens large. Jusqu’à récemment, toute notre réflexion était tournée vers la voiture et son conducteur. Aujourd’hui, il faut penser au navetteur, autour duquel gravitent de nombreux services, dont la voiture. Petit à petit, d’autres solutions sont proposées. Nous avons par exemple développé le service Switch qui permet de changer de véhicule durant le contrat. Le conducteur choisit un véhicule plus petit ou moins puissant que ce que permet le budget leasing du client. La différence de budget est placée dans un service Switch qui offre la possibilité de demander un véhicule différent quand le client en a besoin. Par exemple, quand vous partez en vacances, vous faites appel à ce service. Le conducteur est moins taxé car son véhicule principal est moins cher et moins énergivore, et cela profite à la nature avec moins d’émissions de CO2 et à l’employeur grâce à des coûts de carburant plus faibles. On donne une direction avec un tel produit.

 

Comment modifier les habitudes des clients?

Nous avons lancé le leasing vélo/trottinettes il y a deux ans. Les mêmes services que pour une voiture sont appliqués. Au Luxembourg, c’est très intéressant car l’employé ne paie pas d’avantage en nature. A la fin du contrat, le vélo lui appartient. Le système encourage de telles pratiques. L’année dernière, nous avons ajouté la trottinette électrique. Elle représente une grande facilité pour les navetteurs qui combinent plusieurs moyens de transport. Ce sont les premières étapes vers un mode de transport multimodal.

 

Le leasing peut-il vraiment faire évoluer les habitudes?

ALD Automotive est leader du marché et cela nous engage à montrer l’exemple et à donner une direction au marché. Nous continuons à réfléchir dans cette direction pour multiplier les alternatives. Pourquoi ne pas optimiser la mobilité, par exemple pour les navetteurs français, belges, allemands qui pourraient s’arrêter pendant une heure dans un business center pour travailler pendant les embouteillages. Nous avons aussi créé un incubateur, appelé le Shaker, où nous accueillons deux startups. Carpay Diem a développé une application de paiement mobile pour le carburant. Carcoach a de son côté développé un programme Efficient Driving, qui accompagne les conducteurs pour améliorer leur conduite et leur faire économiser jusqu’à 10% sur leur consommation.

Depuis 2017 nous sommes labellisés Made in Luxembourg, une reconnaissance pour notre présence locale. Nous sommes la seule société de leasing à prendre toutes nos décisions localement et notre positionnement sur le marché montre que cette stratégie fonctionne. Nous sommes une petite entité, avec 90 salariés, et cet incubateur permet de mélanger les idées des uns et des autres. L’impact sur la culture d’entreprise est réel et nous ouvre à de nouveaux horizons, car ALD invente la nouvelle mobilité.

 

Par LG le 12/02/2018