News

IT Solutions

Le Luxembourg se montre à Las Vegas

Par LG le 12/03/2018


Le Grand-Duché peut être une porte d’entrée sur le marché européen

Luxinnovation a soutenu l’European American Entreprise Council Luxembourg (EAEC Luxembourg) dans la participation de huit startups luxembourgeoises au CES de Las Vegas qui s’est tenu du 8 au 12 janvier. Jean-Michel Ludwig, Director Startup Support & SME Performance chez Luxinnovation, revient sur cette première.

Suite à l’appel à candidature publié en octobre, huit startups ont été sélectionnées par Luxinnovation et l’EAEC Luxembourg parmi une trentaine de candidats pour participer au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. La sélection a été effectuée en fonction de trois critères: le degré d’innovation, l’intérêt public et l’image positive du Luxembourg comme «Tech country».

«Rien ne sert d’aller à Las Vegas pour seulement être présent. Il faut avoir un produit à montrer, et nous avons eu des réponses qualitatives, qui rentraient dans ces critères», analyse Jean-Michel Ludwig, Director Startup Support & SME Performance chez Luxinnovation. «Notre objectif était de montrer de belles startups et pas seulement là où nous étions attendus, la FinTech».

 

Une promotion du savoir-faire local

Une vitrine qui visait aussi à séduire les startups étrangères, qui cherchent à s’installer en Europe. La Chambre de Commerce va lancer cette année la House of startups et le Luxembourg va devoir convaincre dans ce secteur hautement concurrentiel. «Nous savons que nous aurons un nombre limité de startups localement. Il nous faut maintenant attirer des entrepreneurs internationaux», continue Jean-Michel Ludwig. «Le Grand-Duché peut être une porte d’entrée sur le marché européen, puisque le pays offre de nombreuses facilités et soutiens pour les jeunes sociétés».

Du côté de l’EAEC, cette première apparition du Grand-Duché à Las Vegas est également une réussite. «Les startups sont revenues avec des contacts auxquels elles n’auraient jamais pu avoir accès. Le CES leur a permis de confronter leurs innovations à ce qui se fait de mieux en termes de nouvelles technologies et ce qui ressort de cette comparaison est très positif. Les projets retenus pour l’exposition ont eu un succès incroyable», se réjouit Elodie Trojanowski, CEO de l’EAEC.

 

Des startups qui suscitent la curiosité

Facebook, Porsche, Continental, Sony et d’autres grands noms se sont penchés sur les startups luxembourgeoises.

EAEC en a profité pour tisser des contacts avec l’équipe de Skydeck, accélérateur et fonds d’investissement de l’Université de Berkeley. «La mise en place d’un partenariat entre EAEC et cette entité est en cours. Ces résultats sont de parfaits exemples illustrant l’importance, en tant qu’acteur de l’innovation, de prendre part à cet événement », continue-t-elle.

Dès le mois de mai, les startups luxembourgeoises seront à nouveau mises sur le devant de la scène avec un pavillon luxembourgeois organisé sous l’égide du gouvernement au salon Vivatech de Paris, rendez-vous incontournable de la scène européenne.

 


Les huit projets présents à Las Vegas

Fundsquare: Filiale de la Bourse de Luxembourg, elle développe une infrastructure de marché dédiée à faciliter la distribution transfrontalière des fonds d’investissement. 

PostmiiCard: Une application mobile pour permettre aux touristes d’imprimer leurs photos et en faire de véritables cartes postales.

CoinPlus: Une plateforme d’échange de monnaies virtuelles, notamment sur base de «crypto bars», qui sont des lingots d’acier, d’argent ou d’or qui correspondent à une somme dans chacune des cryptomonnaies.

CarPayDiem: Service capable d’activer n’importe quelle pompe à essence et de payer son plein grâce à son smartphone ou à sa voiture connectée.

Aiva Technologies: Une intelligence artificielle, basée sur la technologie du «deep learning», capable de composer une pièce symphonique inspirée de chefs-d’œuvre en 48h.

Virtelio: Logiciel de création de réalité virtuelle développé par la startup Realab. Il permet à n’importe qui de créer et de découvrir des films interactifs.

VR Time Travel: Il s’agit de la solution développée par la startup Digital Devotion Group pour offrir une nouvelle expérience touristique basée sur la réalité virtuelle. Celle-ci permet aux utilisateurs de voyager à travers une ville dans le passé et dans le futur.

Motion-S: Startup de l’Université du Luxembourg, elle fournit des informations aux compagnies d’assurances sur la manière de conduire de ses clients.


 

Par LG le 12/03/2018