News

Recherche & formation

Collaboration en matière de recherche et d’innovation entre le LIST et la Direction de la défense

Par LG le 6/04/2018


En 2017, la Direction de la défense luxembourgeoise a investi 3 millions d’euros en R&D et, à terme, l’objectif sera d’y dédier 2% de l’effort de défense national

En date du 21 mars 2018, la secrétaire d’État à la Défense, Francine Closener, et le Luxembourg Institute for Science and Technology (LIST) ont signé une convention de coopération relative à la recherche et à l’innovation dans le domaine de la défense entre le LIST et la Direction de la défense. S’inscrivant dans la mise en œuvre des Lignes directrices de la défense, cette convention vise à mener des projets communs de recherche et de développement de technologies dites «dual-use», ayant une application militaire autant que civile.

Dotée d’un budget total de 5 millions d’euros réparti sur 5 ans, la convention soutient des projets et programmes de recherche et de développement (R&D) qui pourront porter sur différentes technologies, notamment:
Environnementales afin d’optimiser l’utilisation d’outils cartographiques et l’analyse de données géo-spatiales, utiles à l’aide à la décision dans des situations d’urgence, ou encore pour optimiser la production, le stockage et la distribution d’eau potable dans les théâtres d’opérations extérieurs;
De traitement de l’information et des données, nécessaires en cas de catastrophes naturelles ou sur des terrains d’opérations extérieures, ainsi que dans la lutte contre les attaques «cyber» et le développement de solutions digitales pour la sécurité du transport de matières dangereuses;
Des matériaux, et notamment le développement de matières composites, de matières avancés et de matériaux dits «intelligents».
Ces projets de recherche et d’innovation s’inscrivent dans les initiatives récemment lancées par l’Union européenne pour encourager les États membres à soutenir davantage la R&D au niveau de la défense.

En 2017, la Direction de la défense luxembourgeoise a investi 3 millions d’euros en R&D et, à terme, l’objectif sera d’y dédier 2% de l’effort de défense national.

Communiqué par: Direction de la défense

Par LG le 6/04/2018