News

IT Solutions

Legitech, une impulsion nouvelle

Par LG le 9/04/2018


Penser luxembourgeois, au sein d’une entreprise luxembourgeoise, pour adhérer à une réalité luxembourgeoise

En novembre dernier, un changement important est survenu au sein de l’entreprise luxembourgeoise Legitech. En effet, cette maison d’édition fondée en 2006 et spécialisée dans l’édition juridique et professionnelle a accueilli Marc-Olivier Lifrange comme nouveau CEO. Avec lui, l’entreprise marque une volonté de s’inscrire dans l’avenir en induisant une dynamique innovante.

 

Quel a été votre parcours professionnel et comment êtes-vous arrivé chez Legitech?

Informaticien de formation, j’ai occupé cette fonction très peu de temps au cours de ma carrière car je me suis orienté très rapidement vers des aspects du métier qui me convenaient sans doute mieux.

J’avais un profil particulier et on m’a successivement confié des postes dans le développement de nouveaux produits notamment pour divers groupes présents en France, aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg. J’ai également toujours tenu, malgré les agrandissements et rachats successifs de groupes, à maintenir un aspect humain et commercial vis à vis de nos auteurs et de nos clients.

Après près de 25 ans à évoluer et mettre sur pieds des projets dans le domaine de l’édition, c’est un nouveau challenge qui s’est offert à moi à travers l’entreprise Legitech et ma rencontre avec Nicolas Buck, CEO de SEQVOIA.

 

Pourriez-vous nous présenter en quelques mots la spécificité de votre entreprise et l’éventail des personnes à qui elle s’adresse?

Legitech est une entreprise qui commercialise des supports tant numériques que papiers qui sont de réels outils pratiques dans le domaine juridique et fiscal. Nous avons récemment lancé une nouvelle activité de formation avec notamment l’organisation de workshops. Nous savons que le droit s’adresse à tous.

Chez Legitech, nous créons et apportons des solutions qui s’adressent aux juristes (avocats, magistrats, notaires, juristes d’entreprise,…), aux professions économiques (experts-comptables, réviseurs, CFO,…), ainsi qu’à l’ensemble des professionnels confrontés au droit au sein de l’entreprise et des collectivités locales. Je pense ici entre autres aux DRH. Dans cette démarche, nous souhaitons leur fournir le meilleur de ce qui existe sur le marché en termes de contenus et de moteurs de recherche intelligents facilitant l’accès aux informations juridiques.

Nous travaillons sur la conception de produits encore plus accessibles, plus thématiques en fonction de l’utilisateur, sans toutefois perdre de vue la perpétuelle évolution des nouvelles technologies. Mon objectif premier, outre la qualité de nos produits, sera d’accompagner personnellement Legitech afin qu’elle devienne le premier éditeur juridique et fiscal luxembourgeois au Luxembourg et en Grande Région.

 

Concrètement, comment cela se traduit-il pour vos clients?

La répercussion est encore difficile à évaluer, mais l’un de nos projets les plus innovants semble déjà très prometteur. Début février, nous avons lancé «LexNow» (www.lexnow.lu), une base de données juridique incontournable au Luxembourg. Son moteur de recherche intelligent représente une véritable aide pour les clients. Il permet de leur offrir des outils performants dans leur pratique et de leur faire gagner un temps considérable dans leur quotidien professionnel. La plateforme rivalise d’innovations notamment pour ce qui est de l’intelligence augmentée. En effet, le logiciel adopte notamment le «cross language». C’est la capacité à effectuer une recherche dans une langue dont les résultats contiennent des éléments signifiants dans d’autres langues afin de concentrer toutes les jurisprudences du milieu juridique et fiscal du Luxembourg. Une vraie plus-value et un réel gain de temps.

Le moteur de recherche peut également effectuer une recherche en incluant des extensions de définitions et synonymes, là encore afin d’informer au mieux le client et de réunir le plus d’informations réelles et utiles.

 

En quoi était-ce important de développer une telle plateforme à la fois pour le Luxembourg et la Grande Région?

En tant que membre de l’ASBL «Mouvement luxembourgeois pour la Qualité et l’Excellence», notre entreprise s’inscrit dans une volonté de convergence des talents et d’évolution du Luxembourg tout en prenant en compte la réalité de terrain. C’est pour cela que nous incluons les entreprises de la Grande Région dans notre éventail de clients et d’auteurs, car il s’agit avant tout de faire face à la réalité luxembourgeoise et à sa singularité. Il était donc important pour nous de développer et de penser luxembourgeois, au sein d’une entreprise luxembourgeoise, pour la réalité luxembourgeoise. Donc de créer une base au niveau national puis régional pour répondre aux besoins locaux tout en gardant la spécificité du «Made in Luxembourg».

 

Enfin, comme ces projets demandent beaucoup d’investissements humains, pouvez-vous nous dire si des postes sont ouverts chez Legitech en ce moment?

Nous devons répondre aux besoins technologiques et humains de nos projets. Car une maison d’éditions est faite avant tout par et pour des humains et il est primordial pour Legitech de recruter des talents en devenir avec un esprit dynamique et inspirant afin de conduire nos projets vers la transformation. Concrètement, nous sommes actuellement à la recherche de talents d’une part pour développer nos offres éditoriales (papier et numérique) et d’autre part au niveau de nos développements IT. Et si beaucoup de choses sont négociables dans le monde de l’entreprise, la seule qui ne le soit pas chez nous est le fait de constamment bouger et évoluer.

 

Par LG le 9/04/2018