News

Immobilier & bâtiment

Une réponse aux besoins urgents en logement

Par LG le 9/04/2018


Permettons l’accès à un logement abordable et digne pour tous

Les membres de l’OAI proposent leur aide pour assister les communes dans leur rôle de maître d’ouvrage de projets de logement abordable motivés par le Pacte de Logement. En effet, la gestion des projets de logements destinés à la vente va au-delà des missions de base des communes. Dès lors, les membres de l’OAI peuvent leur proposer une assistance sous la forme de prestations reprises dans la circulaire OAI n°14 aux administrations communales, disponible sur son site internet. Rencontre avec Jos Dell, président de l’OAI, Marc Feider, vice-président de l’OAI et Pierre Hurt, directeur de l’OAI.

  

Quelles sont les solutions proposées par l’OAI pour remédier à l’insuffisance de l’offre de logements au Luxembourg?

PH: L’OAI vient de faire parvenir aux députés et aux membres du Gouvernement ses 18 propositions pour avancer dans le domaine du logement. Elles peuvent être consultées sur le site www.oai.lu rubrique «avis oai». L’Ordre salue le revirement des décideurs politiques consistant à mettre enfin l’accent sur l’offre de logements, dont l’insuffisance criante est la véritable cause du problème actuel de pénurie en ce domaine. Il importe de cumuler et de mettre en œuvre tous azimuts les multiples propositions en discussion. Nous devrions par exemple mettre en place un cadre propice au développement de nouvelles formes d’habitat telles que «Baugruppen» et les habitats intergénérationnels.

MF: Les communes doivent disposer de personnes qualifiées et s’adjoindre les services de conseils professionnels externes; le recours aux hommes de l’art que sont les architectes et les ingénieurs-conseils indépendants, est indispensable afin d’assurer un développement durable et de qualité. Il faut aussi généraliser l’obligation d’assurance RCP (responsabilité civile et professionnelle) et de garantie décennale aux promoteurs, en vue de protéger le maître de l’ouvrage et les utilisateurs. Un code de la construction aurait le bénéfice d’assurer la hiérarchisation, la cohérence et la lisibilité de tous les textes légaux en la matière.

JD: Nous devons en effet réussir à fluidifier les procédures et notamment avec l’aide de l’outil «Guide de l’urbanisme» que nous devons rendre encore plus performant. En plus de l’amélioration des outils statistiques, la généralisation du calcul sur base des prix de vente réalisés et l’instauration d’une surveillance systématique du dispositif légal et réglementaire, nous devrions rétablir un régime de TVA favorable (taux super-réduit de 3% en matière de construction ou rénovation et en général de 12% sur les prestations des professions libérales).

 

Et pour ce qui est de l’augmentation de l’offre de terrains à bâtir?

PH: Il faut permettre une augmentation raisonnable de la densité du bâti tout en garantissant la qualité de vie et notamment en renvoyant les hauteurs maxima constructibles. La stimulation de l’offre de logements locatifs tant au niveau des investisseurs publics que privés est indispensable. Enfin, l’instauration de taxes sérieuses doit être imposée aux terrains mis en spéculation.

MF: Le 23 avril prochain, l’OAI organisera, à la Coque (Luxembourg-Kirchberg), une table ronde avec la présence du ministre du Logement Marc Hansen, du ministre de l’Intérieur Dan Kersch, et les députés Henri Kox et Marc Lies. Nos 18 propositions serviront de base au débat placé sous le thème «Noutstand Wunnengsbau! Wat maachen?».

Une autre table ronde sera organisée le 18 septembre à l’amphithéâtre de la Coque. Nous prévoyons alors d’y inviter les têtes de liste de partis disposant d’une fraction politique à la Chambre des Députés.

  

Quelles sont les nouveautés de votre 3ème édition du guide «architectour.lu»?

JD: Cette troisième édition a, comme les éditions précédentes, l’ambition de promouvoir le pays dans le cadre de la campagne «Luxembourg – Let’s make it happen» du ministère de l’Économie, du site www.inspiringluxembourg.com et du site www.visitluxembourg.com. A ce titre, il s’affirme comme le guide de référence sur le Luxembourg à l’étranger.

Lors de son élaboration, nous avions lancé un appel à propositions parmi les membres de l’OAI qui ont répondu avec enthousiasme en nous remettant pas moins de 315 réalisations. C’est sur base de celle-ci que le comité de sélection a créé 14 nouveaux itinéraires à travers le pays.

MF: Cette initiative s’inscrit complémentairement dans les autres actions de l’OAI en matière de promotion de ses membres et de leur savoir-faire. Citons par exemple le Guide OAI Références 2018 (www.guideoai.lu), le livre «Design First, Build Smart – laix.lu Luxembourg Architectes Ingénieurs-conseils eXport», ou encore le Bauhärepräis OAI (www.bhp.lu).

 

 

Par LG le 9/04/2018