News

Développement durable

Commémoration d’un âge de raison

Par LG le 10/04/2018


La transition vers une croissance qualitative

L’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL) a fondé, il y a dix ans, Institut National pour le Développement durable et la Responsabilité sociale des entreprises, et à l’époque seulement 8% des dirigeants avaient entendu parler de RSE. Avec 150 entreprises labellisées et quelques 1.000 sensibilisées à ce jour, nul doute que l’INDR a su s’imposer dans le paysage des entreprises comme la référence RSE au Luxembourg.

 

Que de chemin parcouru

Dans son mot d’introduction, le président de l’INDR Michel Wurth a rappelé le rôle essentiel des entreprises dans la contribution au développement durable, «L’entreprise moderne et responsable est un acteur clé du changement et d’un avenir bien pensé dans toute sa complexité. Les entreprises ont compris que leur meilleure stratégie est de créer de la valeur pour elle tout en préservant la société. Elles sont au cœur de la transition vers une croissance qualitative». Et d’ajouter que «la RSE est la seule stratégie gagnante».

Le premier ministre Xavier Bettel a pour sa part vivement félicité l’INDR d’être devenu un acteur incontournable de la progression de la RSE au Luxembourg. Il n’a pas manqué de rappeler que sur les mêmes Terres Rouges où le minerai était extrait à l’ère industrielle, c’est aujourd’hui le savoir qui est créé à l’Université. Il a par ailleurs remercié les entreprises sensibilisées et labellisées ESR pour leur engagement et leur contribution holistique au développement durable.

Le discours de fond était prononcé par Kate Raworth, économiste, enseignante et chercheuse à l’Oxford University’s BEBOP Environmental Change Institute, et auteur du bestseller «Doughnut Economics». Elle était venue présenter son modèle économique qui intègre d’une part les limites planétaires et d’autre part les contraintes de la société.

 

INDR

Au cours de la dernière décennie, l’INDR s’est positionné comme l’acteur de référence national pour la RSE au Luxembourg. Il a développé des liens et partenariats avec tous les acteurs clés de la RSE. Dans le domaine public, il collabore avec des parties prenantes spécifiques selon les sujets traités: plans d’action nationaux concernant la RSE, les droits de l’Homme, le développement durable ou encore actions promouvant l’égalité. Norman Fisch, secrétaire général de l’INDR, précise «qu’en termes de viabilité, une entreprise ne peut plus considérer le retour sur investissement comme seule pierre angulaire de son édifice économique. Le capital intangible, les processus et la valeur créée pour le client doivent aussi faire partie intégrante d’une stratégie d’entreprise».

L’INDR a récemment lancé la première association des professionnels de la RSE, ProRSE, une plateforme unique d’échanges entre les personnes de terrain qui feront progresser la RSE à travers des ateliers de travail, des conférences ou encore des forums. Sa présidente Morgane Haessler explique que «beaucoup d’entreprises rencontrent les mêmes problèmes et ProRSE est l’occasion pour ces dernières de les partager mais aussi d’échanger leurs solutions et bonnes pratiques identifiées».

 

RSE

La RSE est l’outil stratégique dont dispose l’entreprise pour s’adapter à son contexte économique, social et environnemental, tout en créant de la valeur partagée pour l’entreprise et pour la société dans laquelle elle évolue.

Le Guide ESR, développé en collaboration avec les principaux acteurs nationaux de la RSE au Luxembourg, est l’ouvrage de référence des entreprises et donne une vue d’ensemble des principales attentes de la société à leur égard. Il reprend les principales thématiques de la RSE jugées pertinentes au Luxembourg et est en ligne avec les standards internationaux usuels. A ce jour, 150 entreprises sont labellisées ESR représentant 48.000 salariés ou 10% de la population active. L’INDR a par ailleurs sensibilisé un millier d’entreprises à la RSE. La nouvelle loi sur les marchés publics devrait les encourager à formaliser leur démarche.

 

 

2017 : la RSE en chiffres 

177 inscriptions aux formations

150 entreprises labellisées

1.000 entreprises sensibilisées

 

 

Par LG le 10/04/2018