News

Immobilier & bâtiment

thyssenkrupp libère de l’espace

Par LG le 11/04/2018


Stationner deux véhicules là où il n’y a qu’une seule place

Spécialiste de la mobilité dans le bâtiment, thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg continue d’offrir ses solutions aux architectes. Clément Wampach, son directeur, revient sur les systèmes de parking automatisés Wöhr, références sur le marché.

 

Alors que les prix du foncier ne cessent d’augmenter, maximiser l’espace disponible est l’objectif principal des architectes. Du parking aux étages élevés, les solutions proposées par thyssenkrupp participent à libérer de l’espace et à rendre la vie quotidienne plus simple. «Nous sommes un interlocuteur unique pour tous les problèmes de mobilité dans le bâtiment, détaille Clément Wampach, directeur de thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg. Du parking à l’ascenseur en passant par les garages et les monte-personnes, nous disposons des produits pour simplifier la vie dans les bâtiments, individuels ou collectifs».

 

Les systèmes Wöhr s’imposent comme une évidence

Distributeur et installateur exclusif de la marque allemande Wöhr, thyssenkrupp convainc par les nombreuses possibilités offertes par ce système de stationnement automatisé. Fin 2017, la résidence Otillo à Luxembourg, s’est ainsi vue dotée d’une telle technologie. Huit appartements pour trois places de parking: le problème semblait inextricable. Jusqu’au choix de Wöhr. «Avec le Combilift semi-automatique, il est possible de stationner huit véhicules sur trois niveaux dans un espace extrêmement compact», détaille Christian Brausch, responsable exécution sur ce chantier. Le tour était joué.

«Wöhr est le leader mondial des parkings mécaniques depuis plusieurs décennies. En particulier, l’évolution vers des systèmes de parking totalement automatisés est une tendance logique dans les villes à forte densité comme Luxembourg. On arrive à stationner les véhicules sans perdre de l’espace avec des rampes, par exemple. C’est donc un gain de place énorme et une vraie solution pour les espaces restreints», explique Clément Wampach.

Avec Wöhr, finies les rampes interminables et les promenades nocturnes dans des sous-sols peu rassurants. Tout est automatisé pour le confort du conducteur mais aussi pour maximiser le nombre de places de stationnement. Le simple appui sur un bouton permet de faire apparaître son véhicule au niveau où on l’attend. Dans les immeubles de bureaux, c’est aussi une garantie de sécurité pour le personnel.

 

Du particulier au collectif

«Vous pouvez patienter dans un lieu sécurisé, avec une bonne qualité de l’air, quand, souvent, celle des parkings n’est pas optimale. Sans parler de sécurité, notamment pour les femmes». La sécurité, c’est aussi celle du véhicule, inaccessible pendant la période de stationnement. «Comme le dépôt s’effectue à l’entrée, personne ne peut accéder à l’intérieur de ces parkings, hormis le technicien d’entretien. Il n’y a donc pas de risque de vol. Aussi, il n’y a aucun risque d’endommager votre véhicule ou un véhicule voisin avec une portière, par exemple, ou en manœuvrant. Vous déposez et vous récupérez votre véhicule directement au niveau de la rue. Le système se charge de tout le reste».

Autant dire que la solution Wöhr ne cesse de progresser, entre les parkings géants de 3.000 places au Mexique et les installations individuelles dans des maisons en manque de places stationnement. «Il est ainsi possible de stationner deux véhicules là où il n’y a qu’une seule place dans un garage particulier», explique Vincent Sarazain, commercial chez thyssenkrupp, en charge de la vente des systèmes Wöhr. Au Luxembourg, pays qui aime les voitures, ce genre d’aménagement peut être la solution.

 

Les vélos sont concernés aussi

Wöhr s’adapte ainsi à toutes les configurations. «Il est totalement modulable, précise le directeur de thyssenkrupp Luxembourg. Wöhr peut s’adapter à de grands parkings comme à de plus petites résidences privées. Au catalogue, nous proposons une gamme de parkings simples avec des plateformes de voitures superposées, mais également tout type de configurations sur-mesure: du semi-automatisé au tout automatisé».

Cette problématique peut s’étendre aux administrations et autres municipalités en manque de stationnements pour leurs véhicules de service: Wöhr aura toujours une alternative. «Pour les architectes, c’est un gain de place énorme par rapport à la surface au sol», explique M. Brausch.

Les tours Capelli de Belval profiteront ainsi de la technologie Carlift pour offrir aux habitants 198 places. L’avenir est dans l’automatisation, même au niveau du stationnement. thyssenkrupp l’a compris avec Wöhr, qui ne cesse d’apporter des solutions innovantes à une problématique vieille comme la voiture.

Avec le Bikesafe, les vélos aussi ont droit à ce traitement de faveur avec un même type d’installation automatique qui les protège à la fois des voleurs et des intempéries, sans oublier le confort du cycliste qui n’a qu’à déposer sa monture sans se soucier de la sécuriser.

 

Par LG le 11/04/2018