News

Développement durable

Une approche intégrée du renouvelable

Par LG le 12/04/2018


Nous proposons aux communes des solutions pour lesquelles nous avons déjà un retour d’expérience

Depuis près de 20 ans, Energipark Réiden et L.E.E. accompagnent collectivités, entreprises, particuliers dans la transition énergétique. Ces précurseurs poursuivent leur croissance pour le bien de tous. Jérôme Fries et Olivier Martin, chefs de projet chez L.E.E. et Energipark Réiden, reviennent sur cette collaboration.

Il fallait une certaine vision du monde, en 1999, pour se spécialiser dans la gestion, la récupération et l’utilisation rationnelle de l’énergie ou de sources d’énergie renouvelables. Si la question est aujourd’hui au centre de tout nouveau projet architectural, ce n’était alors pas le cas.

En 20 ans, Energipark Réiden a développé une soixantaine d’installations photovoltaïques en copropriété, réalisé quinze plans stratégiques en collaboration avec L.E.E. et est le partenaire de sept communes dans le cadre du Pacte Climat. Acteur essentiel de la transition énergétique au Luxembourg et dans la Grande Région, Energipark propose des solutions innovantes qui combinent les technologies.

Active dans le secteur agricole, public et industriel, L.E.E. (Landwirtschaft, Energie, Emwelt) s’est spécialisée dans le développement, la planification et l’exploitation d’installations de biogaz ainsi que des projets bois-énergie et «waste to energy/value». «Notre objectif est l’utilisation efficace de la biomasse et des déchets pour produire de l’électricité, de la chaleur, du biométhane et de l’engrais», explique Jérôme Fries, chef de projet chez L.E.E. Depuis sa création en 2000, L.E.E. a développé plus de 100 projets en Europe, au Canada, en Chine, en Inde et au Cap Vert.

 

«Des installations sur-mesure»

«Notre force est l’expérience du terrain. Comme nous sommes également exploitants d’installations, nous pouvons conseiller et proposer aux communes des solutions pour lesquelles nous possédons déjà un retour d’expérience», explique Paul Kauten, administrateur d’Energipark. «Nous proposons des installations sur-mesure, valorisant au maximum les gisements et les potentiels régionaux et permettant ainsi de créer de la valeur ajoutée», continue Jérôme Fries, chef de projet chez L.E.E.

Les deux sociétés travaillent main dans la main pour analyser les situations existantes et aider dans la conception, la planification et le montage financier et juridique des projets. «Nous établissons des cadastres solaires et énergétiques très précis sur les bâtiments, qu’il s’agisse de nouveaux ou d’anciens quartiers», détaille Olivier Martin, chef de projet chez Energipark. Une capacité de consultance qui permet de mettre en place des projets totalement nouveaux ou d’établir des scénarii d’amélioration ou un potentiel précis sur de l’existant.

Une quinzaine de projets communs

L.E.E. et Energipark se complètent idéalement. La première société est spécialisée dans la méthanisation, la combustion et la gazéification de la biomasse et des déchets organiques alors qu’Energipark travaille sur des projets photovoltaïques et éoliens d´économie d´énergie. «Nous avons déjà mené une quinzaine de projets ensemble et créé une dynamique de collaboration qui profite à nos clients», se réjouit Jérôme Fries.

«Aujourd’hui, les solutions sont multiples et il est nécessaire de les associer pour obtenir les meilleurs résultats», développe Paul Kauten. Finie l’époque où des panneaux solaires servaient uniquement à chauffer l’eau. On ajoute aujourd’hui des batteries pour stocker l’énergie et des solutions de récupération de chaleur pour aller encore plus loin.

«Il existe une forte dynamique dans le domaine du renouvelable et nous sommes même en avance sur certains éléments de l’étude de Jérémy Rifkin sur la Troisième révolution industrielle commandée par le Luxembourg». En 2017, trois résidences et trois maisons individuelles ont été réalisées couvrant jusqu’à 75% de leurs besoins énergétiques par du solaire produit sur place.

 

Workshop le 12 juin

Cette approche intégrée passe par des recherches de solutions à tous les niveaux, de la conception technique et énergétique en passant par les analyses économiques mais aussi la gestion de la phase de réalisation. Enfin, Energipark se charge de la gérance administrative et technique après la mise en service. «Nous nous assurons que les chantiers soient réalisés par des sociétés locales et agréées», précise Paul Kauten.

Le 12 juin 2018, Energipark Réiden et L.E.E. accueilleront des responsables des services techniques et des élus des communes à l’occasion d’une journée portes ouvertes et d’un workshop à la salle  de réunion An Der Millen de Beckerich. L’après-midi d’information permettra de montrer les nombreuses solutions du renouvelable, en présence de Camille Gira, secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures.

«Pour nous, il n’y a pas d’alternative aux énergies renouvelables et nous opposons notre savoir-faire à chaque problème, pour trouver les meilleures solutions», conclut Paul Kauten. Une approche intégrée qui constitue de toute évidence la force du partenariat entre Energipark Réiden et L.E.E.

Par LG le 12/04/2018