News

Développement durable

Pour une gestion intelligente de l’énergie

Par LG le 25/04/2018


Une économie de 20% peut être réalisée rien qu’en visualisant sa consommation et en adaptant son comportement

Si, d’une part, le matériel proposé par «ista Luxemburg GmbH/SARL» permet l’automatisation des relevés, de l’autre son personnel multilingue apporte un soin particulier à sa relation avec les clients. Avec un nouveau portail en ligne prévu pour le courant de l’année, l’entreprise entend développer les outils mis à disposition pour des gérants d’immeubles afin de consulter leurs informations. Adelaide Wampach Vieira, Operations-Manager, et Joachim Colles, Country-Manager, nous guident à travers les services proposés par la société.

 

Quelles informations peut-on retrouver sur votre portail en ligne?

AW: Notre nouveau portail, prévu pour le courant de l’année 2018, sera plus intuitif et simple d’utilisation. Celui-ci sera tout d’abord à destination des gérants d’immeubles et des professionnels car nous voulons leur assurer un accès plus facile aux informations dont ils ont besoin.

Ces derniers auront ainsi accès à leurs archives dans lesquelles on retrouve les décomptes globaux d’un bâtiment ou individuels. En entrant leur numéro de dossier, ils auront également la possibilité de nous adresser, via la plateforme, leurs demandes de lectures intermédiaires ou de nouveaux montages. De notre côté, nous aurons une vue rapide des informations actuelles concernant le client et nous pourrons accéder à sa demande plus rapidement.

Notre objectif est de permettre aux clients de comparer leur consommation d’année en année pour qu’ils en assurent une meilleure gestion, grâce aux relevés annuels de la consommation d’eau et de chauffage que nous transmettons à leurs gestionnaires d’immeubles.

 

Quelles améliorations pourraient encore être mises en place pour favoriser une consommation plus responsable?

JC: Depuis 2017, la loi impose aux nouvelles constructions de respecter la classe énergétique triple A. Pourtant, aucune obligation n’existe encore au Luxembourg concernant le relevé de la consommation. Or, ce n’est pas parce qu’un bâtiment consomme moins d’énergie qu’un utilisateur ne doit pas être responsable de son utilisation. A ce niveau, nous attendons toujours du gouvernement luxembourgeois une adaptation de la législation favorisant un décompte énergétique obligatoire. Ainsi, les consommateurs seraient conscientisés par rapport au coût de l’énergie et à la pollution qu’une consommation trop grande engendre.

Dans le même ordre d’idée, le pass énergétique impose l’installation d’une pompe à chaleur pour la production de chauffage et d’eau chaude. Mais pour vérifier son bon fonctionnement, il est nécessaire d’installer deux compteurs pour mesurer l’énergie récupérée et produite. Grâce à ces deux informations, le facteur COP (Coefficient of Performance) peut être calculé. Nos compteurs peuvent indiquer d’année en année aux consommateurs s’ils atteignent, en pratique, ce coefficient. A ce sujet, myenergy propose d’ailleurs des aides financières «PRIMe House» parmi lesquelles on retrouve un subside en cas d’installation de compteurs, mais ces aides sont encore peu connues du grand public.

AW: Enfin, nos contrats de location prévoient un changement des compteurs d’eau froide, chaude et de chaleur pour garantir un relevé annuel et fiable. En principe, pour être performants, ces compteurs devraient être changés tous les dix ans, mais à nouveau, aucune législation au Luxembourg ne l’impose. Si une telle loi était mise en place, le consommateur aurait une vision plus précise de sa consommation et payerait plus justement ses factures.

 

Quel type de conseils pouvez-vous apporter au client pour réaliser des économies d’énergie?

AW: Bien que notre rôle premier consiste à effectuer les relevés et à transmettre ces informations aux gérants de bâtiments, notre site internet apporte aussi des conseils simples à appliquer pour réaliser des économies d’énergie. On note par exemple qu’avec seulement un degré de chaleur en moins dans une habitation, 6% des frais de chauffage annuels peuvent être économisés. De plus, nous avons remarqué qu’une économie de 20% de la consommation pouvait être facilement réalisée rien qu’en visualisant sa consommation et en adaptant son comportement, preuve que nos relevés peuvent avoir un grand impact sur celle-ci.

 

Quelles sont les gammes de produits qu’ista propose à sa clientèle?

AW: Nous proposons des contrats de location ainsi que la vente de compteurs d’eau et de chauffage et de répartiteurs de frais de chauffage gérés par radiofréquence. Nous proposons par ailleurs des gabarits et aussi le détecteurs de fumée.

JC: En 2019, une nouvelle loi imposera à toute nouvelle habitation de se munir d’un détecteur de fumée. Les anciennes constructions auront quant à elles cinq ans pour se mettre à jour. Notre entreprise propose à ce titre des détecteurs de fumée qu’il faudra changer tous les dix ans pour respecter la norme EN. Dès aujourd’hui, les nouvelles constructions peuvent se munir de cet outil afin d’être à jour au moment de l’application de la loi. En effet, nous proposons des contrats de location de détecteurs de fumée comprenant un service de maintenance. Ces détecteurs sont complètement intégrés à nos systèmes gérés par radiofréquence. De cette manière, nous pouvons visualiser en temps réel le statut de l’appareil et son fonctionnement et réagir rapidement en cas de défaillance.

AW: Que ce soit au niveau du décompte des appareils pour l’eau, le chauffage et la sécurité, tout est intégré à notre système radio-relevé grâce auquel nous effectuons les relevés instantanément sans déranger les occupants et identifions rapidement les défauts. De plus, au niveau écologique, nous visons des objectifs de réduction de la consommation pour favoriser la création d’un environnement plus sain.

 

Par LG le 25/04/2018