News

Immobilier & bâtiment

Un projet urbanistique écologique

Par LG le 15/05/2018


Nous avançons stratégiquement

Situé de part et d’autre de la rue Guillaume Capus, le quartier «Nonnewisen – Wunnen am Park» se construit petit à petit grâce à la collaboration du Fonds du Logement et de la Ville d’Esch-sur-Alzette. Mêlant les projets des deux partenaires, le quartier se développe dans un cadre naturel favorisant l’accès à des espaces verts, tout en s’inscrivant dans la continuité du tissu urbain. Audrey Vit, chef de projet, et Rebecca Fagot, chargée d’opérations pour le Fonds du Logement nous expliquent en détail les spécificités de ce projet d’envergure.

 

Comment est né le projet? 

AV: En 2003 à l’initiative de  la ville d’Esch-sur-Alzette, qui possédait alors une part importante du foncier concerné et qui souhaitait développer ce territoire inexploité situé entre une zone d’habitation et une zone d’activité existante. Le Fonds du Logement et la Ville d’Esch ont engagé, en partenariat, les démarches administratives nécessaires et les premiers projets ont démarré en 2008. Les premiers immeubles ont été livrés puis loués ou vendus entre 2010 et 2015.

RF: Le projet s’étend sur 28 hectares et est divisé en 7 plans d’aménagement particuliers (PAP). A terme, 750 logements sont attendus sur l’ensemble du site, répartis en 16 lots de construction pour le Fonds du Logement et 22 lots pour la Ville d’Esch-sur-Alzette.

AV: L’idée de départ du programme immobilier était de proposer une mixité des fonctions et de proposer différentes formes d’habitats intégrés dans un espace paysager valorisé avec la volonté de développer un quartier «vert».

 

Quelles sont les particularités de l’aménagement du site?

AV: Une des premières spécificités de l’aménagement du site est la rivière, la Dippach, qui le traverse et que nous  voulons renaturer. L’aménagement paysager et la gestion des eaux prévus exploitent et favorisent la mise en avant de la Dippach, véritable agrément qualitatif du site. Le projet inclut également une succession de parcs publics auxquels les riverains auront accès.

RF: Le concept général hydraulique permet de ne pas rejeter les eaux pluviales dans les réseaux existants. Toutes les eaux pluviales sont transférées dans des bassins de rétention permettant leur évacuation lente et naturelle vers la Dippach renaturée. Ces bassins de rétention naturels sont habilement intégrés dans un espace paysager «vert» et conforme au concept initial «Wunnen am Park». Par ailleurs, toutes les toitures terrasses réalisées sont végétalisées de façon à optimiser la rétention des eaux pluviales. Toujours dans la cadre de l’aménagement paysager «vert», une colline d’aires de jeux à l’arrière du site permet la rupture entre le quartier et la zone d’activité commerciale et industrielle de Lankelz.

AV: Cet écran végétal arboré a été aménagé à cet endroit au profit de tous les habitants du nouveau quartier ou des quartiers environnants. Il s’inscrit donc dans la continuité du tissu urbain tout en opérant une rupture avec la zone d’activité. L’organisation astucieuse des espaces paysagers offre ainsi des zones intimes qui préservent la qualité de vie de l’habitat.

 

Quel est le rôle du Fonds du Logement dans ce projet?

RF: La Ville d’Esch-sur-Alzette et le Fonds du Logement procèdent tous deux à la réalisation de projets de construction répartis entre résidences et de groupement de maisons unifamiliales. En parallèle, le Fonds du Logement est également en charge de la réalisation de l’ensemble des travaux d’infrastructures, en qualité de maître d’ouvrage et en qualité de maître d’ouvrage délégué pour la Ville d’Esch-sur-Alzette. Dans le cadre de certains PAP, la gestion de ces travaux particulièrement complexes nécessite une collaboration étroite avec les différents services de la Ville d’Esch-sur-Alzette.
A l’heure actuelle, le Fonds procède à la finalisation de 4 lots de construction dont 2 résidences de 34 et 17 appartements avec surfaces commerciales ou locaux pour professions libérales au rez-de-chaussée, ainsi que 2 rangées de 9 maisons unifamiliales.

 

Quels types de construction peut-on retrouver sur le site?

RF: Les premiers projets réalisés entre 2008 et 2011 étaient de classe énergétique B. Depuis 2013, par anticipation, le Fonds construit uniquement des logements dits «passifs», en triple A, et notamment en construction «bois». D’un point de vue performance thermique, ce type de construction permet d’atteindre plus facilement les objectifs qualitatifs et environnementaux fixés par le triple A. Les constructions passives sont idéales en termes de confort de vie mais demandent un entretien régulier particulier dont sont informés les futurs acquéreurs. Au besoin, le Fonds du Logement est toujours disposé à organiser des réunions d’information avec les habitants de ce type d’habitation afin de répondre aux questions complémentaires éventuelles.

AV: Le quartier «Wunnen am Park» est un quartier essentiellement dédié à l’habitat, toutefois sous différentes formes afin de répondre aux divers besoins des habitants: on retrouve notamment une résidence offrant des logements pour étudiants, des appartements de toutes tailles, des maisons, etc. Certaines résidences abritent également des surfaces commerciales ou des locaux professionnels aux rez-de-chaussée afin de veiller à la mixité des fonctions nécessaire à l’essor et à l’autonomie du quartier. A l’heure actuelle, on compte déjà une épicerie, une brasserie, une crèche et un complexe scolaire dans le quartier.

RF: A noter que les logements réalisés connaissent un fort succès en raison du prix abordable appliqué par le Fonds et de l’importante demande de logements sur le territoire d’Esch-sur-Alzette.

 

Quelles sont les prochaines étapes de ce projet?

RF: Actuellement, nous continuons à construire autour de l’axe principal du site, la rue Guillaume Capus. En septembre 2018, nous allons procéder, conjointement avec la Ville d’Esch, au commencement d’une nouvelle étape, avec la réalisation de 40 appartements et quelque 1.600 m2 de surfaces commerciales pour le Fonds du Logement, ainsi que 36 maisons pour la Ville d’Esch-sur-Alzette. Nous avançons stratégiquement pour faire évoluer le quartier de manière continue et assurer une cohérence de développement, conformément à l’idée initiale du projet, développée en 2003.


CHIFFRES

Projet Nonnewisen par le Fonds du Logement en chiffres:

De 2010 à 2015 : 171 logements vendus ou loués

Pour 2018 – 2019 : 69 logements finalisés

Entre 2018 – 2021: 101 logements prévus


 

Par LG le 15/05/2018